Pierre Lantier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lantier (homonymie).

Pierre Lantier, né le 30 avril 1910 à Marseille et décédé le 4 avril 1998 à Ollioules, est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut tout d'abord élève au Conservatoire de Paris, ayant comme maîtres notamment Henri Büsser, Georges Caussade ou André Bloch. Puis il remporta le Prix de Rome en 1937 dans la catégorie composition musicale, terminant 1er ex-aequo.

Il fut ensuite professeur d'harmonie au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSM) où il eut notamment comme élève Huguette Grémy-Chauliac. Il enseigna également à l'École normale de musique de Paris. Il eut aussi comme élève le compositeur et organiste André Jorrand pour la classe de Fugue.

Il créa le Concours international d'interprétation Pierre Lantier, qui récompense à Paris de jeunes concertistes-finalistes. La directrice artistique du Concours présidé par Jean-Claude Casadesus n'est autre qu'une de ses anciennes élèves, la compositrice et pianiste Chantal Auber.

Il est le coauteur avec son épouse Paule Maurice d’un traité d’harmonie, ouvrage pédagogique en usage dans un grand nombre d’écoles françaises et étrangères.

Sa musique se place dans la tradition mélodique et harmonique française. On peut noter dans sa couleur harmonique des influences de Debussy et dans sa construction classique une certaine parentée avec la musique de Ravel. L'influence directe de ses maîtres et notamment Henri Büsser est évidente dans son orchestration, spécialement dans son "Requiem", le Ballet "Les deux syrinx" ou son "Adagio". Son style est tonal et utilise énormément la modalité.

Pierre Lantier, considéré par certains comme un compositeur mineur, fut instrumental dans la formation et l'éducation de nombreux musiciens français et étrangers, certains d'entre eux artistes de réputation internationale. En plus de son traité d'harmonie, des milliers d'étudiants de conservatoire ont utilisé (et utilisent toujours) ses manuels de solfège chanté, considérés comme très difficiles et des modèles du genre.

Son importance dans la musique française du XXe siècle est indéniable tout comme son influence sur plusieurs générations de musiciens. Ses œuvres ont été jouées et enregistrées dans le monde entier.

Certains musiciens se sont fait les champions de la musique de Pierre Lantier, notamment les chefs d'orchestre français Pierre Molina et Patrick Botti. On peut citer notamment la création mondiale de son Requiem en l'église des Blancs-Manteaux à Paris, le 6 février 1981 dirigé par Pierre Molina, avec la participation de Pierre Cochereau improvisant au grand orgue sur le thème du "Sanctus". Ce Requiem, donné devant quelques-uns des plus grands noms de la musique française contemporaine fut un succès.

Son Triptyque pour violon et orchestre voit son premier mouvement donné en première mondiale en 1981 au théâtre Marigny avec le violoniste Jerôme Arger-Lefèvre et Patrick Botti dirigeant le Concilium Musicum de Paris.

Patrick Botti créera son ballet Les Deux Syrinx (1985) et son Adagio pour orchestre (1988) à la tête du Jamaica Plain Symphony à Boston.

En 1991, le trompettiste Pascal Vigneron et le pianiste Dimitri Vassilakis enregistrent un disque intitulé Œuvres françaises pour trompette et piano reprenant notamment une sonate créée par Pierre Lantier et jouée en 3 tempos : Moderato, Andante et Presto.

Principales compositions musicales[modifier | modifier le code]

  • Sicilienne (Saxophone alto en Mib et piano)
  • Andante et final (Saxophone alto et piano)
  • Requiem
  • Légende (Violoncelle/Piano solo)
  • Trois pièces (Flûte traversière)
  • Euskaldunak (Piano solo/Saxophone)
  • Quatre pièces pour quintette de cuivres (Cor/Trombone/Trompette/Tuba)
  • Ballet miniature (Piano solo)
  • Allegro, Arioso et Final (Piano solo/Saxophone)
  • Promenade au zoo (Piano solo)
  • Concert en trois parties (Trompette/Piano)
  • Sonate pour trompette et piano
  • Triptyque pour violon et orchestre
  • Nocturne pour orchestre
  • Petite suite dans l'esprit jazz pour cordes
  • Concerto pour trompette et orchestre
  • Les Deux Syrinx, ballet
  • Concerto pour piano et orchestre
  • Manuels de Solfège