Pierre Lallement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lallement.

Pierre Lallement

Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Lallement montant un vélocipède en 1870

Naissance 25 octobre 1843
Pont-à-Mousson
Décès 29 août 1891 (à 47 ans)
Boston
Nationalité Française
Pays de résidence France, États-Unis
Profession Inventeur

Compléments

  • Inventeur supposé d'une bicyclette

Pierre Lallement (25 octobre 184329 août 1891) est considéré par certains[1] comme l'inventeur de la bicyclette.

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Pierre Lallement est né le 25 octobre 1843 à Pont-à-Mousson près de Nancy.

En 1862, alors qu'il travaillait dans une fabrique de landaus à Nancy, Lallement voit quelqu'un monter une draisienne, un précurseur de la bicyclette qui exigeait du conducteur de faire avancer le véhicule en poussant des pieds. Lallement modifia ce qu'il avait vu en ajoutant une boîte de vitesses comprenant une manivelle tournante et des pédales attachés à la roue avant, créant ainsi pour certains le premier vélo.

Il déménagea à Paris en 1863 et apparemment rencontra les frères Olivier (en) qui virent le potentiel commercial de son invention. Les frères Olivier s'associèrent avec Pierre Michaux pour produire en série un vélocipède à deux roues. Il existe une controverse sur le fait que ces vélos utilisaient les plans de 1864 de Lallement ou ceux d'Ernest Michaux. Lallement lui-même aurait pu être un employé de Michaux pendant une courte période.

Carrière américaine[modifier | modifier le code]

Lallement quitta la France en juillet 1865 pour les États-Unis et s'installa à Ansonia (Connecticut) où il fabriqua et présenta une version améliorée de sa bicyclette. Avec James Carroll de New Haven comme financier, il déposa le premier brevet américain pour une bicyclette à pédales en avril 1866, et le brevet fut attribué le 20 novembre 1866[2]. Le plan de son brevet présente montre une machine ressemblant énormément la draisienne de Denis Johnson (en) de Londres avec son cadre ondulant, les seules différences étant l'addition de pédales et de manivelle et l'ajout d'une mince bande de fer, faisant office d'amortisseur, sur laquelle est fixée la selle pour fournir une assise plus confortable.

Ne trouvant personne aux États-Unis pour fabriquer son vélo, Lallement retourne à Paris en 1868, au moment du succès populaire des bicyclettes de la Maison Michaux en France, un enthousiasme pour le vélo qui s'étendit au reste de l’Europe et aux Amériques. Lallement retourna une nouvelle fois aux États-Unis un peu avant 1880 pour témoigner dans une plainte de contrefaçon de brevets déposée par Albert Pope (en) à qui il avait vendu les droits de son brevet ; Lallement vivait alors à Brooklyn et travaillait pour la Pope Manufacturing Company (en).

Il meurt dans l'obscurité à Boston en 1891 à 47 ans.

Reconnaissance posthume[modifier | modifier le code]

Le brevet original pour la bicyclette à pédale, remplit par Pierre Lallement, US Patent No. 59,915 attribué le 20 novembre 1866.

David V. Herlihy (en) apporta des preuves lors de la quatrième International Cycling History Conference (en) à Boston, Massachusetts, du 11 au 16 octobre 1993, que Lallement était le premier à avoir mis des pédales sur une draisienne[3]

Une section de 3,5 mile du réseau de piste cyclable de Boston serpentant à travers le Southwest Corridor Park (en) de Forest Hills (en) à Back Bay est appelée Pierre Lallement Bike Path[4],[5]. Cette section de piste cyclable passe près de la maison où est mort Lallement en 1891.

En 1998, un monument en hommage à Lallement est dévoilé à New Haven lors de l'International Festival of Arts & Ideas de la ville à New Haven Green (en)[6].

Lallement est entré au Temple de la renommée du cyclisme américain (en) en 2005[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Melinda Tuhis, « Bragging Rights to the Bicycle, All Thanks to a Frenchman », New York Times,‎ 2 août 1998 (lire en ligne)
  2. (en)"search: 59915" « Patent search tool », sur pat2pdf.org
  3. (en) Lynne Tolman, « Lallement recognized as inventor of bicycle », [[|]] (en),‎ 5 septembre 1993 (consulté le 26 juin 2012)
  4. (en)Eric Moskowitz, « Bike path upgrade draws compliments for state », Boston Globe,‎ 18 juillet 2010 (lire en ligne)
  5. (en)« Pierre Lallement Bike Path (3.5 miles) », sur Massachusetts Department of Transportation (consulté le 18 juillet 2010)
  6. (en)« Pierre Lallement », sur Derby Hall of Fame (consulté le 18 juillet 2010)
  7. (en)« Pierre Lallement, The Father of the Modern Day Bicycle », sur U.S. Bicycling Hall of Fame (consulté le 18 juillet 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Charles E. Pratt, « Pierre Lallement and his Bicycle », [[|Outing and the Wheelman]] (en) : An Illustrated Monthly Magazine of Recreation, Boston, The Wheelman Company, 1884, vol. 3,‎ octobre 1883 - mars 1884, p. 4-13 (lire en ligne)
  • (en) Frederic D. Schwarz, « Behind the Wheels », Invention and Technology Magazine,‎ hiver 1994 (lire en ligne)
  • (en) David V. Herlihy, Bicycle: the history, Yale University Press,‎ 2004 (ISBN 978-0-300-12047-9) [détail des éditions]