Pierre Laconte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Maurice Corneille Laconte (Etterbeek - Bruxelles, 17 mai 1934) est un urbaniste belge[1].

Études et enseignement[modifier | modifier le code]

Après ses humanités gréco-latines au Collège Saint-Michel à Bruxelles, Pierre Laconte a terminé ses études universitaires à l'UCL avec les diplômes de docteur en droit (1956) et de docteur en sciences économiques (1978). Il fut Fulbright Scholar aux États-Unis (1955-1956).

Il est ou a été

Activités professionnelles[modifier | modifier le code]

  • De 1963 à 1966, il fut chef de cabinet-adjoint du vice-gouverneur du Brabant pour l’urbanisme et l'aménagement de Bruxelles-Capitale.
  • De 1966 à 1984, il fut directeur à l'université catholique de Louvain (UCL), chargé de divers aspects de la réalisation de l’ensemble universitaire et urbain de Louvain-la-Neuve au sud de Bruxelles, comprenant outre l'université, des développements résidentiels, culturels et commerciaux, des centres de recherche industrielle et une nouvelle liaison ferroviaire avec le centre de Bruxelles. Il fut membre de l’équipe de direction du Groupe Urbanisme Architecture (UA) (en association avec Raymond M. Lemaire et J. P. Blondel), créé en 1968. Ce Groupe fut l'auteur du projet de plan directeur pour Louvain-la-Neuve et fut chargé de sa coordination architecturale. Cette réalisation obtint le prix Abercrombie 1982 de l’Union internationale des architectes (UIA).
  • De 1984 à 1999, il fut directeur-général de l'Union internationale des transports publics (UTIP), association professionnelle internationale du transport urbain et régional. Cette organisation compte quelque 2 000 membres (autorités de transport urbain, entreprises, fournisseurs et experts) dans 80 pays. Elle a pour objectifs d'étudier les questions de mobilité urbaine, de constituer un observatoire des développements industriels, d’être un lieu de réflexion sur les politiques de transport et de promouvoir le transport public et l'intermodalité. Elle compte environ 50 collaborateurs permanents. Parmi les réalisations dues à Laconte: l'organisation d'une base de données d'indicateurs identiques pour 100 villes, en matière d'environnement, de planning et de mobilité.

Fondation pour l'environnement urbain[modifier | modifier le code]

La Fondation, créée en 1999 comme fondation d'utilité publique porte le nom de son fondateur: Fondation pour l'environnement urbain Pierre Laconte. Il en est le président et l'animateur. La Fondation a notamment réalisé ou participé à la réalisation

  • de l’exposition internationale de Bologne en 2000 sous te titre The Other Modern – The Traditional City and its Architecture in the 20th Century – Between past, présent and future. Cette exposition fut présentée à Berlin et à Strasbourg en 2001.
  • de la Conférence internationale sur le même sujet, dans le cadre de Bologne 2000 Capitale culturelle européenne.
  • des conférences Cities on the Move: Towards Sustainable Urban Development(New York) et Pôles de développement ferrés et urbains
  • du 'Proyecto Cities', une exploration des meilleures méthodes de planning urbain, en collaboration avec Fundacion Metropoli, débouchant sur la conférence “Cities and Regions Summit: smart land, smart cities” et sur la “Charte pour le développement durable de l'Environnement”.
  • de la publication de La gare et la ville : grands axes et réseau express régional : enjeux et perspectives (Liège, Éditions du Perron, 2003); de L’aéroport, le train et la ville (Liège, Éditions du Perron, 2005) et Brussels – Perspectives on a European Capital (Bruxelles, Éditions Aliter, 2007).

La Fondation se préoccupe particulièrement des activités en relation avec l'environnement, y compris le patrimoine culturel immobilier et les transports. Parmi ses conseillers scientifiques figurent les professeurs Ilya Prigogine, Prix Nobel, André Berger, spécialiste du changement climatique et Philippe Bourdeau, président du Comité scientifique de l'Agence européenne pour l'Environnement.

La Fondation a publié entre autres:

  • Le Train, la gare et la ville, 2003
  • Brussels: Perspectives on a European Capital, 2007
  • Bruxelles, la Belgique et l’Europe: un urbanisme cosmopolite, 2009
  • La recherche de la haute qualité d’environnement en urbanisme: le cas de Louvain-la-Neuve, 2009
  • Climate change, Energy shortage, Biodiversity loss – overview of global, european and local policies and practices, 2011.

Urbanisme, environnement et mobilité[modifier | modifier le code]

Activités en Belgique[modifier | modifier le code]

Pierre Laconte est:

  • Administrateur fondateur et membre du comité exécutif de l'association « Quartier des arts / Kunstwijk » (fondée en 1967 sous le patronage du Prince Albert) pour la protection et la promotion du quartier des musées de Bruxelles. Son influence a été déterminante pour le développement du quartier, y compris les accès piétonniers, les parcs et places publics, un nouveau musée en souterrain, un nouveau centre de congrès et le Palais des Beaux-Arts, l'un des centres culturels et artistiques multidisciplinaires les plus actifs en Europe, Comptant 400 collaborateurs.
  • Administrateur de l'association pour le patrimoine culturel immobilier / Cultureel Erfgoed[2], qui aide à financer la restauration d’immeubles classés.
  • Vice-président de Urban Land Institute Belgium[3]
  • Membre du Comité stratégique du Fonds Quartier européen[4], Fondation Roi Baudouin
  • Administrateur du Cercle royal gaulois artistique et littéraire[5], Bruxelles

Activités internationales[modifier | modifier le code]

Au niveau international Laconte a participé à de nombreuses activités ponctuelles ou de longue durée, parmi lesquelles:

  • Vice-Président du Comité scientifique de l'Agence européenne pour l'environnement (EEA), Copenhague] (2003- ), chargé des questions urbaines.
  • Président de l'Association internationale des urbanistes (AIU) (2006-2009).
  • Administrateur du Council for European Urbanism (CEU) (2004 - ).
  • Membre de la délégation belge à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Kyoto (1997).
  • Modérateur du Séminaire de la Banque mondiale sur la législation en matière de propriété foncière et d'utilisation du territoire au Maroc et en Tunisie (1986) - Actes publiés par la Banque mondiale.
  • Conseiller de la délégation belge à la Conférence des Nations Unies HABITAT I, Vancouver (1976). Coordinateur du rapport national, spécialement consacré aux expériences urbanistiques de Bruges et de Louvain-la-Neuve.
  • Membre de la délégation belge à HABITAT II, Istanbul (1996). Coorganisateur avec la Banque mondiale de la session Dialogue21 Transport in the City of Tomorrow. Délégué de la Belgique à Urban 21, Berlin (2000) et à Habitat II +5, NY (2001).
  • Administrateur d’Europa Nostra[6] (EN), qui œuvre pour la conservation du patrimoine européen.
  • Animateur de EN Young Professionals Forum (Piran 2001, Dubrovnik 02, Split 03, Cracow 05). Président de la Industrial and Engineering Heritage Task Force.
  • Administrateur-fondateur et trésorier de Intelligent Transport Systems Europe (ERTICO) (1991-1999).
  • Fellow of the Chartered Institute of Transport (FCIT), Royaume-Uni
  • Fellow of the Institute of Logistics and Transport (FILT).
  • Board Member, Transport Research Institute, Napier University.
  • Council Member, Association for European Transport, Royaume-Uni
  • Membre du Comité scientifique de la World Conference on Transport Research : Lyon (1995), Anvers (1998), Séoul (2001) et Istanbul (2004).
  • Orateur étranger invité, Advanced Transport Forum, Conférence ministérielle sur le transport et l’environnement, Tokyo (2002).
  • Modérateur de la Table ronde no 87 de la Conférence européenne des ministres des transports, Paris (Actes publiés par la CEMT).
  • Conseiller scientifique de l’exposition internationale et des manifestations Dynamic City, dans le cadre du programme de Bruxelles Capitale culturelle européenne 2000. Contribution au Catalogue (Skira/Seuil).
  • Editorial Board member, Transportation Policy et Progress in Planning (Elsevier).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mutations urbaines et marchés immobiliers: le développement des immeubles de bureaux à Bruxelles (Bruxelles, Oyez, 1978), prix Droit-Économie 1974-1978 du Crédit communal de Belgique.

En tant qu'éditeur ou directeur de publication:

  • Well-being in Cities, Oxford, Pergamon Press, 1976, 2 volumes.
  • Changing Cities: Challenge to Planning, Philadelphia, The Academy of Political Science, 1980.
  • Human and Energy Factors in Urban Planning: A Systems Approach, La Haye, Martinus Nijhoff, 1982.
  • Water Resources and Land-use Planning: A Systems Approach, La Haye, Martinus Nijhoff, 1982.
  • Brussels: Perspectives on a European Capital, Bruxelles, Éditions Aliter, 2007. Prix Gerald L. Young de la Society of Human Ecology, Washington, 2008.
  • Bruxelles, la Belgique et l’Europe: un urbanisme cosmopolite, Lyon, Éditions du Certu, 2007.
  • La recherche de la qualité environnementale et urbaine: le cas de Louvain-la-Neuve (Belgique), Lyon, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]