Pierre Koenig (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir König.
Case Study House n° 22 (Stahl House)

Pierre Koenig est un architecte américain né le 17 octobre 1925 à San Francisco et mort le 4 avril 2004 à Los Angeles. Il est en particulier reconnu pour ses maisons de verre et d'acier construites en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Case Study House n° 21 (Bailey House)

Après avoir servi en Europe avec l'armée américaine, Koenig est admis en architecture à l'Université de la Californie du Sud. En 1950, attiré par les possibilités offertes par l'acier, Koenig effectue un stage chez l'architecte Raphael Soriano et entreprend la construction de sa propre maison en acier.

En 1952, Koenig est diplômé en architecture et s'installe à son compte. En 1953, il construit la maison Lamel à Glendale en Californie. Cette petite maison à structure métallique lui vaut d'être remarqué par la presse. En 1957, Koenig est licencié en architecture et est élu membre de l'American Institute of Architects.

À la demande de de John Entenza, initiateur du Case Study House Program, Koenig réalise deux de ses maisons les plus célèbres : les Case Study Houses n° 21 (Maison Bailey, 1958) et n° 22 (Maison Stahl, 1960). La Case Study House n° 22 photographiée par Julius Shulman est devenue une icône de l'architecture moderne[1]. En 1966, Koenig conçoit l'un de ses rares bâtiments industriels : l'usine et le salon d'exposition d'Electronics Enclosure Incorporated à El Segundo.

Bien que reconnu en tant qu'architecte, Koenig ne réalise qu'une cinquantaine de projets au cours de sa carrière : essentiellement des maisons individuelles pour la plupart en Californie. À la fin de sa carrière, il construit à nouveau sa propre maison (Maison Koenig n° 2 à Los Angeles) ainsi que la Maison Schwartz à Los Angeles remarquable par l'angle entre la structure métallique et l'axe de la maison elle-même.

Koenig enseigne l'architecture à l'Université de la Californie du Sud à partir de 1961 et jusqu'à sa mort.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

À de rares exceptions près (Maison de plage Seibel, Maison-poteaux Burton à structure en bois), et depuis son début de carrière (Maison Koenig n° 1) les réalisations de Koenig sont construites avec une structure métallique ce qui lui permet d'ouvrir les maisons vers les paysages californiens et de capter la lumière solaire. Se souvenant de ces débuts, il déclare en 1998 : « Il m'a semblé que les maisons aux lignes affinées devaient être en acier, pas en bois[2]. »

Koenig utilise de préférence des matériaux standardisés (poutres, bac acier...) qu'il laisse souvent apparents. L'utilisation de l'acier permet à Koenig de créer des espaces intérieurs ouverts : la maison Stahl par exemple, ne comporte qu'un seul mur de division entre les deux chambre[3].

Koenig est également intéressé par l'interaction entre l'architecture et les éléments naturels (eau, soleil, vent...). En tant que directeur du Buiding Research Program, il utilise une soufflerie pour étudier les mouvements de l'air. Il privilégie la ventilation naturelle plutôt que l'air conditionné : « Il est essentiel que nous puissions rafraichir nos constructions par des moyens naturels[4]. » De même Koenig maitrise les apports solaires en utilisant des avant-toits (maison Stahl), des ailettes verticales (maison Iwata) ou des écrans de filtrage (maison Bailey).

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Koenig - Pioneering architect whose Modernist vision went unloved in California, The Guardian, 13/04/2004
  2. (en) James Steele, Pierre Koenig, Phaidon,‎ 1999, Relié, 160 p. (ISBN 0714837539), p. 11.
  3. Neil Jackson, Pierre Koenig : 1925-2004, Vivre avec l'acier, Taschen, coll. « Basic Architecture »,‎ 2007, broché, 96 p. (ISBN 3822848905), p. 47.
  4. Neil Jackson, Pierre Koenig : 1925-2004, Vivre avec l'acier, Taschen, coll. « Basic Architecture »,‎ 2007, broché, 96 p. (ISBN 3822848905), p. 12.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Neil Jackson, Pierre Koenig : 1925-2004, Vivre avec l'acier, Taschen, coll. « Basic Architecture »,‎ 2007, broché, 96 p. (ISBN 3822848905)
  • (en) James Steele, Pierre Koenig, Phaidon,‎ 1999, Relié, 160 p. (ISBN 0714837539)