Pierre Jovanovic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jovanović.

Pierre Jovanovic

Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Jovanovic en 2009.

Nom de naissance Pierre Jovanovic
Naissance 3 janvier 1960 (54 ans)
Belgrade, Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Nationalité Française
Profession Journaliste, essayiste, écrivain, directeur littéraire

Pierre Jovanovic est un journaliste, essayiste, écrivain, éditeur et conférencier français d'origine serbe, né le 3 janvier 1960 à Belgrade (Serbie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Jovanovic a été journaliste au Matin de Paris puis au Quotidien de Paris de Philippe Tesson et rédacteur en chef des informations technologiques de Missive de France Câbles & Radio. Il est chroniqueur sur Radio Ici & Maintenant où il tient une revue de presse mensuelle.

En tant qu'écrivain, il a popularisé le thème des anges gardiens en publiant le best-seller Enquête sur l'existence des anges gardiens en 1993 traduit dans de nombreux pays[1].[réf. insuffisante]

À partir du 20 février 2008, il tient un blog consacré en grande partie à l'analyse de la situation financière internationale. Depuis début 2009, il coanime, sur la radio associative Radio Ici et Maintenant, une revue de presse internationale d'abord hebdomadaire puis bimensuelle (le mercredi à 14 h) traitant principalement de la situation économique mondiale. Son travail s'appuie sur des articles sociaux et économiques de la presse écrite et visuelle essentiellement anglo-saxonne, plus particulièrement américaine.

En 2001, avec un autre journaliste du Quotidien de Paris, Henri Tricot, il lance la maison d'édition française « Le Jardin des Livres » destinée à la publication de documents et d'enquêtes.

Critique envers le système bancaire, il soutient Bruno Boulefkhad qui proteste contre sa banque depuis le 16 mai 2012[2].

Théories[modifier | modifier le code]

Dans son livre 777 il développe la thèse d'une banqueroute universelle jumelée à la chute du Vatican, en se fondant sur le texte de l'Apocalypse de saint Jean.

Dans son livre Notre-Dame de l'Apocalypse, il prend position dans l'affaire des secrets de Fatima. Pour lui, le troisième des secrets de Fatima, publié dans une conférence de presse en juin 2000 par le Vatican et expliquant que cette vision concerne l'attentat contre Jean-Paul II, est un faux[3].

Son livre Blythe Masters fait le portrait d'une banquière travaillant chez J.P. Morgan & Co. qui a inventé le "credit default swap".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. États-Unis (1995), Italie (1995), Espagne (1996), Portugal (1997), Brésil (1997), Mexique (2000), Pologne (2008).
  2. Blog de Pierre Jovanovic
  3. Les Grands Mystères de l'Histoire, nº 40, février 2009, Le troisième secret de Fatima, p. 66

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]