Pierre Gueorguievitch d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Gueorguievitch d’Oldenbourg

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait du prince par Joseph-Désiré Court (1842).

Biographie
Titulature Duc d’Oldenbourg, prince Oldenbourgski
Prince de Holstein-Gottorp
Dynastie Maison de Holstein-Gottorp
Nom de naissance Konstantin Friedrich Peter Herzog von Oldenburg
Naissance 26 août 1812
Iaroslavl (Russie)
Décès 14 mai 1881 (à 68 ans)
Saint-Pétersbourg (Russie)
Sépulture Monastère Saint-Georges de Saint-Pétersbourg (en)
Père Georges d’Oldenbourg
Mère Catherine Pavlovna de Russie
Conjoint Thérèse de Nassau
Enfants Alexandra Petrovna
Nicolas Petrovitch
Cécile Petrovna
Alexandre Petrovitch
Catherine Petrovna
Georges Petrovitch
Constantin Petrovitch (en)
Thérèse Petrovna (en)
Religion Luthéranisme

Le duc Constantin Frédéric Pierre Gueorguievitch d’Oldenbourg (en allemand, Peter Herzog von Oldenburg ; en russe, Пётр Гео́ргиевич Ольденбу́ргский / Piotr Gueorguievitch Oldenbourgski), né le 26 août 1812 à Iaroslavl, décédé le 14 mai 1881 à Saint-Pétersbourg, est un prince de la maison d’Oldenbourg, et un général de l’armée impériale russe.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Georges d'Oldenbourg et de Catherine Pavlovna de Russie.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 23 avril 1837 Pierre Georgievitch d'Oldenbourg épousa à Wiesbaden-Biebrich la princesse Thérèse de Nassau-Weilbourg (1815-1871), fille de Guillaume de Nassau (1792-1839) et de Louise de Saxe-Hildburghausen.

Huit enfants sont nés de cette union :

  • Nicolas d'Oldenbourg (1840-1886), il épousa Maria Bulazel, titrée comtesse Osternbourg
  • Constantin d'Oldenbourg (1850-1906), il épousa la princesse Agrafena Djapparidzé, titrée comtesse de Zarnekau

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre d'Oldenbourg fut connu pour son érudition et sa philanthropie. Il fut également un compositeur de musique talentueux, et exerça son talent tout particulièrement dans la musique de ballet. Sur la demande du chorégraphe Marius Petipa, il composa la musique du Pas d'esclave extrait du ballet Le Corsaire, du ballet La Rose, La Violette et le Papillon. De nos jours, ses compositions musicales sont écoutées dans le monde entier.

Comme son frère aîné Constantin, Pierre d'Oldenbourg naquit le 26 août 1812 à Yaroslavl en Russie. Son père, le grand-duc Georges d'Oldenbourg ne venait qu'au second rang dans la ligne de succession du grand-duché d'Oldenbourg, il avait peu de chance de régner un jour. C'est pour cette raison qu'en 1809, après son mariage avec la grande-duchesse Katarina Pavlovna de Russie, le grand-duc Georges d'Oldenbourg s'installa en Russie. Il fut nommé gouverneur de la Volga, mais décéda six mois plus tard. Alexandre Ier de Russie prit ses deux neveux sous sa protection. Les deux frères Pierre et Constantin vécurent en Russie jusqu'en 1816, année où leur mère épousa le duc Guillaume Ier de Wurtemberg. Pierre et son frère aîné quittèrent la Russie, ils furent éduqués à Stuttgart.

En 1819, date du décès de leur mère la grande-duchesse Katarina Pavlovna de Russie, les deux jeunes garçons furent confiés à leur grand-père, le grand-duc Pierre Ier d'Oldenbourg. Plus tard,l' empereur Nicolas promut Pierre au grade de colonel de la Garde et rapidement, il gravit les échelons et fut nommé lieutenant-général. Après quatre années de service, il prit sa retraite et devint un membre actif du gouvernement de Saint-Pétersbourg. En 1834, il devint sénateur russe. Ce fut à cette époque que sa philanthropie s'exerça et qu'il se voua au développement de l'instruction : Il fonda notamment la faculté de droit de Saint-Pétersbourg ; cette faculté formait les futurs juges et administrateurs dont la Russie avait tant besoin pour son avenir. Il fut nommé à la tête d'une organisation chargée de favoriser la scolarisation féminine, en 1844.

Le duc Pierre d'Oldenbourg fut également un érudit et parlait huit langues, dont évidemment couramment le français. Comme Président d'honneur de l'association de l'impératrice Marie, il joua un rôle prépondérant dans la supervision du développement des hôpitaux en Russie, dont l'un à Saint-Pétersbourg est appelé l'Hôpital pour enfants Prince Pierre d'Oldenbourg.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le 23 avril 1837, le duc Pierre d'Oldenbourg épousa la princesse Thérèse-Frédérique-Wilhelmine de Nassau-Weilburg. Ce fut un mariage heureux. Huit enfants sont nés de cette union. Le couple mena une vie exemplaire et veilla à l'éducation de ses enfants.

Compositeur[modifier | modifier le code]

le duc Pierre d'Oldenbourg fut un compositeur et un pianiste talentueux. En 1842, il composa son premier concerto pour piano. En 1844, il composa son second concerto pour piano qui fut joué par la célèbre pianiste Clara Schumann au Palais Michel.

Comme la plupart des membres de la noblesse russe, ce fut un passionné de ballet et un grand mécène. Marius Petipa, maître de ballet de la Cour, lui demanda de composer la musique du ballet La Rose, la Violette et le Papillon en 1857 ; le spectacle fut donné au théâtre impérial de Tsarskoïe Selo.

Beaucoup de compositions musicales du duc d'Oldenbourg furent par la suite utilisées comme outils pédagogiques par le conservatoire de Saint-Pétersbourg. Le duc passa cinquante ans au service de la Russie impériale et en conséquence c' était une personnalité respectée. En 1880, en remerciement pour ses services rendus à l'Empire, une grande réception fut donnée en son honneur à Saint-Pétersbourg. La plupart des membres de la famille impériale, dont son cousin l'empereur, assistèrent à cette grande festivité.

Décès[modifier | modifier le code]

Le duc d'Oldenbourg fut très proche de son impérial cousin. Il fut très affligé par la mort du tsar lors de l'attentat de mars 1881. Il décéda le 14 mai 1881 à Saint-Pétersbourg.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Pierre Georgievitch d'Oldenbourg appartient à la seconde branche issue de la première lignée de la Maison d'Oldenbourg-Gottorp, ces deux lignées sont issues de la première branche de la Maison d'Oldenbourg.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]

en.wikipedia.org