Pierre Des Maizeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Des Maizeaux est un écrivain français né à Pailhat, près d'Ambert en Auvergne (Puy de Dôme) en 1666, mort en juin 1745 à Londres.

Son père, pasteur de l'église réformée, doit quitter la France après la révocation de l'édit de Nantes. Comme d'autres réfugiés Huguenots, Il trouve refuge à Genève où son fils, Pierre fera son éducation.

Pierre Des Maizeaux deviendra membre de la Société royale de Londres, était lié avec Pierre Bayle et Saint-Évremond.

Il est l'auteur, l'éditeur ou le traducteur en anglais d'un grand nombre d'ouvrages qui intéressent l'histoire littéraire, tels que :

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.