Pierre Crozat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Crozat.
La propriété de Pierre Crozat à Montmorency.
Le Parc du château de Montmorency par Antoine Watteau.

Pierre Crozat (Toulouse 1661-1740) est dit « le Pauvre », par opposition à son frère Antoine, fondateur de la Louisiane française.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Trésorier de France à Montauban, trésorier des États de Languedoc, il arrive à Paris dans les années 1700. Collectionneur d'art, il réunit une collection de tableaux exceptionnelle.

Son souvenir resta attaché à la ville de Montmorency où, en 1702, il acheta l'ancienne propriété du peintre de la Cour Charles Le Brun, qui était inhabitée depuis la mort de celui-ci survenue en 1690. il fit édifier une magnifique demeure où il reçut de nombreux artistes. Ce château a aujourd'hui disparu.

Le peintre Antoine Watteau y résida et réalisa des toiles du parc de Montmorency.

En 1704, il a acquis à Paris, un hôtel particulier situé au 91/93 rue de Richelieu. Le peintre Charles de La Fosse y résida avec sa famille jusqu'à sa mort.

Pierre Crozat était un fin connaisseur de la peinture italienne (École vénitienne). Il possédait une importante collection d'œuvres italiennes. Il avait également de nombreuses toiles de l'École flamande.

À sa mort, Pierre Crozat légua toute sa collection à ses neveux (les enfants d'Antoine), Louis-François (mort en 1750), Joseph-Antoine (mort en 1750), et Louis-Antoine (mort en 1770) qu'ils augmentèrent, mais qui fut dispersée après leur disparition. Mais en 1741, Pierre-Jean Mariette avait établi un catalogue de vente de l'ensemble des œuvres ayant appartenu à Pierre Crozat. L'essentiel de la collection Crozat fut rachetée à Louis-Antoine grâce à Diderot par Catherine II et se trouve à présent au musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]