Pierre Chaignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Chaignon (né le 8 octobre 1791 à Saint-Pierre-sur-Orthe[1] en Mayenne et mort le 20 septembre 1883 à Angers[1] dans le Maine-et-Loire), est un prêtre, jésuite (entré dans la Compagnie de Jésus le 14 août 1819[2]) Il est auteur d’ouvrages spirituels et ascétiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Salut facilité aux pêcheurs, par la dévotion au très Saint et Immaculé cœur de Marie, dans l'archiconfrérie de Notre-Dame des victoires, Launay-Gagnot,‎ 1841, 3e éd., 138 p. (lire en ligne)
  • Nouveau cours de méditations sacerdotales, ou le prêtre sanctifié par la pratique de l'oraison, Angers, Imprimerie et Librairie de Lainé frères,‎ 1858, 15e éd.
  • Le Prêtre a l'autel, ou le saint sacrifice de la Messe dignement célébré : souvenir de retraite pastorale, Emmanuel Vitte,‎ 1927, 17e éd., 348 p.
  • Le Duel sous l'ancien régime, Imprimerie commerciale de La Sarthe,‎ 1936, 98 p.
  • Méditations religieuses : la perfection de l'état religieux fruit de la parfaite oraison, Emmanuel Vitte,‎ 1932, 9e éd., 475 p.
  • La Méditation : le fidèle sanctifié par la pratique de l'oraison mentale, Blériot,‎ 1895, 3e éd., 435 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]