Pierre Casamayor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Casamayor

Naissance 11 aout 1943
Tarbes
Profession
Maitre de Conférences, oenologue et écrivain
Conjoint
Naima Casamayor
Famille
2 enfants

Pierre Casamayor est un œnologue français.

Carrière d'enseignant[modifier | modifier le code]

Pierre Casamayor débute sa carrière universitaire comme Physicien de l'atmosphère, ses recherches concernent la transmission de l'Infra rouge et ses conséquences sur l'effet de serre. Titulaire du DNO en 1975, Il enseigne la climatologie et l'analyse sensorielle (cours de dégustation) au Diplôme National d'Œnologue de l'Université Paul Sabatier de Toulouse. Entre 2000 et 2003, il en est le directeur avant de prendre sa retraite de l'enseignement supérieur[1].

Carrière d'écrivain et de journaliste[modifier | modifier le code]

Sa position d'enseignant en dégustation et son goût pour la gastronomie l'amène à rencontrer de nombreuses personnalités du monde viticole. Il utilise son carnet d'adresse et sa plume pour écrire de nombreux ouvrages sur la dégustation ou les vignobles de la France méridionale. (vignoble du sud-ouest, vignoble du Languedoc-Roussillon)

Il collabore également à La Revue du vin de France[2] et au guide Hubert.

Reconnaissance de la profession viticole[modifier | modifier le code]

Il est intronisé chevalier de nombreuses confréries viticoles, dont la confrérie du vin de Cahors, la Jurade de Saint Emilion, la compagnie du Bontemps du Médoc et des Graves[3].

Il reçoit le Prix Edmond de Rothschild pour son ouvrage sur la Dégustation des vins.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages en français[modifier | modifier le code]

Livres en allemand[modifier | modifier le code]

Ouvrage en anglais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de viadéo.com, page sur Pierre Casamayor, consulté le 6 décembre 2009.
  2. Site de Brane-Cantenac : Henri Lurton reçoit Pierre Casamayor à Brane-Cantenac., consulté le 6 décembre 2009.
  3. http://www.confrerie-vindecahors.fr/chapitres/chapitre_4.html

Articles connexes[modifier | modifier le code]