Pierre Carmouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche[1] est un chansonnier, goguettier, poète et dramaturge français, né le 9 avril 1797 à Lyon et mort le 9 décembre 1868 à Paris.

Passionné de théâtre dès sa jeunesse, Carmouche a écrit en collaboration avec divers collaborateurs, Brazier, Dumersan, Mélesville, de Courcy, etc., plus de deux cent cinquante pièces, comédies, vaudevilles et opéras-comiques à succès.

Il a fait partie de la société chantante Les Soupers de Momus.

Carmouche avait épousé en 1824 l’actrice Jenny Vertpré. Il a légué en partie la riche bibliothèque, qu’il s’était constituée, au maréchal Canrobert.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 381
  • Christian Goubault, « Pierre-François-Adolphe Carmouche » in Joël-Marie Fauquet (dir.), Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-59316-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou Pierre-François-Adolphe Carmouche selon certaines sources.