Pierre Boitard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche HZB]]

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boitard.

Pierre Boitard, né à Mâcon le et mort en 1859, est un botaniste et géologue français. Il est l'auteur de la description et de la classification du diable de Tasmanie. Il est également connu pour son roman Paris avant les hommes publié après sa mort en 1861, dans lequel il raconte l'histoire d'un singe pré-hominidé vivant dans la région parisienne. Cet ouvrage est considéré comme la première fiction préhistorique.

Parcours[modifier | modifier le code]

Pierre Boitard est d'abord officier supérieur, notamment durant les Cent-Jours, persécuté sous le régime suivant, puis naturaliste, géologue et agronome[1].

Une première contribution de Pierre Boitard à la théorie évolutionniste, bien avant Charles Darwin, peut être trouvée dans la revue le Magasin Universel[2]. Dans un article intitulé « L'Homme Fossile », Boitard expose, sous la forme d'un dialogue entre un savant et un honnête homme, une théorie de l'évolution des espèces appliquée à l'ensemble des êtres vivants, humains compris. Cet article reçut tant de critiques de lecteurs que la direction du journal, dans le numéro suivant, crut bon de s'en distancier en arguant qu'au moment de la publication du dit article le directeur avait été appelé « en pays étranger ».

De 1839 à 1841, il dirige avec Louis-Claude Noisette la Revue progressive d'agriculture, de jardinage, d'économie rurale et domestique [3], revue reprise en 1841 sous le titre de L'Agriculteur praticien ou Revue progressive d'agriculture, de jardinage, d'économie rurale et domestique [4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Traité de la composition et de l'ornement des jardins (planches de Auguste Garneret), Paris, Audot, 1825, 156 p.
  • Manuel Complet de Botanique ou Principes de Botanique élémentaire, Paris, 1826, 448 p.
  • Traité des prairies naturelles et artificielles, contenant la culture, la description et l’histoire de tous les végétaux propres à fournir des fourrages, avec la figure dessinée et coloriée d’après nature de toutes les espèces appartenant à la classe des graminées [avec 48 planches], Paris : Rousselon, Jacquin frères, 1827, in-8°, VIII-301 p.
  • Manuel de Physiologie végétale, de physique, de chimie et de Minéralogie, appliquées à la culture, Paris, 1829, 357 p.
  • Manuel complet de l'architecte des jardins, ou l'art de les composer et de les décorer (avec Charles Rohault de Fleury et Borromée), Paris, Librairie encyclopédique de Roret, v.1834, 100 planches.
  • Manuel complet de l'amateur de roses, leur monographie, leur histoire et leur culture, Paris, Librairie Encyclopédique de Roret, 1836, 367 p.
  • Nouveau manuel complet du naturaliste préparateur, ou l'art d'empailler les animaux, de conserver les végétaux et les minéraux, de préparer les pièces d'anatomie normale et pathologique, suivi d'un traité des embaumements, Paris, Librairie Encyclopédique de Roret, 1845, 464 p. ; Nouvelle édition, revue, augmentée et entièrement refondue, Paris, Librairie Encyclopédique de Roret, 1852, 510 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florian Reynaud, Les bêtes à cornes dans la littérature agronomique de 1700 à 1850, Caen, thèse de doctorat en histoire, 2009, annexe 2 (13.3. 1827)
  2. tome 5, pages 209-240, avril 1838.
  3. Paris, Librairie encyclopédique de Roret, mensuel
  4. Paris, Roret, 1841-1872, mensuel jusqu’en 1858, puis bi-mensuel ; cf. Florian Reynaud, Les bêtes à cornes dans la littérature agronomique de 1700 à 1850, Caen, thèse de doctorat en histoire, 2009, annexe 2 (périodiques)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Boitard est l’abréviation botanique officielle de Pierre Boitard.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI