Pierre Boilley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Boilley est un historien français, professeur à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l'Afrique subsaharienne contemporaine, du Sahara et des Touaregs. Il a été directeur du laboratoire «Mutations africaines dans la longue durée» (MALD) et du Centre d'études des mondes africains (CEMAf); depuis janvier 2014 il dirige l'Institut des mondes africains (IMAF).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir soutenu une thèse consacrée à la révolte de 1990 des Touaregs Kel Adagh sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch, il est nommé maître de conférences à l'université Paris VII. Il est ensuite élu professeur à l'université Paris I, où il prend la direction du laboratoire «Mutation africaines dans la longues durée» (MALD). Lorsque ce dernier intègre le Centre d'études des mondes africains (CEMAf)[1] en 2006, il en devient directeur. Pierre Boilley est ensuite porteur de la fusion du CEMAf, du CEAf et du CHSIM, et devient directeur de l'Institut des mondes africains[2] en 2014. Il est aussi porteur du Groupement d'intérêt scientifique (GIS) «Études africaines en France»[3], destiné à fédérer chercheurs et centres travaillant sur l'Afrique en Sciences humaines et sociales.

Historien engagé, Pierre Boilley participe ou organise plusieurs réactions à la suite du discours de Dakar de Nicolas Sarkozy[4]. Il s'implique aussi lors du conflit dans le Nord du Mali avec de nombreuses interventions dans les médias.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pierre Boilley, Edmond Bernus, Jean Clauzel, Jean-Louis Triaud (dir.), Nomades et commandants : administration et sociétés nomades dans l'ancienne A.O.F., Paris, Karthala, 1993
  • Boilley (Pierre), Les Touaregs Kel Adagh : dépendances et révoltes : du Soudan français au Mali contemporain, Paris, Karthala, 1999, 644 p.
  • Boilley (Pierre), Amidou Mariko, Mémoires d’un crocodile. Du sujet français au citoyen malien, Bamako, Éditions Donniya, 2001, 198 p.
  • Pierre Boilley, Jean-Pierre Chrétien, Achille Mbembe, Ibrahima Thioub, L' Afrique de Sarkozy  : un déni d'histoire, Paris, Karthala, 2008
  • Boilley (Pierre), Chrétien (Jean-Pierre), Histoire de l’Afrique ancienne VIIIe-XVIe siècle, Paris, La Documentation française, no 8075, mai-juin 2010 , 65 p. + 18 illustrations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cemaf.cnrs.fr/
  2. http://imaf.cnrs.fr/
  3. http://etudes-africaines.cnrs.fr
  4. Pierre Boilley, «Les visions françaises de l'Afrique et des Africains», in Adame Ba Konaré, Petit précis de remise à niveau sur l'histoire africaine à l'usage du président Sarkozy, Paris, La Découverte, 2008 ; Pierre Boilley, Jean-Pierre Chrétien, Achille Mbembe, Ibrahima Thioub, L' Afrique de Sarkozy : un déni d'histoire, Paris, Karthala, 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]