Pierre Boaistuau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Launay.

Pierre Boaistuau, dit Pierre Launay, né vers 1500 à Nantes, mort en 1566 à Paris), était un compilateur, traducteur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier éditeur des nouvelles de Marguerite de Navarre, il est l’inventeur de deux des genres les plus caractéristiques de la seconde moitié du XVIe siècle, l’« histoire tragique » et l’« histoire prodigieuse », auteur d’un des plus grands succès européens de son temps, le Théâtre du Monde (1558). Donné comme une traduction de Chelidonius, cet ouvrage nous fait visiter sa bibliothèque et montre l’éclectisme de ses préférences.

C’est lui qui fit connaître à l’Europe l’histoire de Roméo et Juliette, en traduisant en français cette nouvelle de l'Italien Bandello. Il pratique encore les auteurs et les témoins les plus précieux : Érasme, Josse Clichtove, Agrippa, Étienne Dolet. La guerre lui fait horreur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Histoires prodigieuses les plus mémorables qui ayent esté observées, depuis la Nativité de Iesus Christ, iusques à nostre siècle: Extraites de plusieurs fameux autheurs, Grecz, & Latins, sacrez & profanes. Paris, Jean Longis & Robert le Mangnier 1560. Il rassemble les histoires les plus étranges de monstres, diables, animaux marins tels les néréïdes, tritons, sirènes, poissons volants, etc.
  • Prodigieuses, extraictes de plusierus fameux autheurs, Grecs et Latins, sacez et prophanes: mise en nostre langue par P. (B., surnommé Launay), natif de Bretagne: avec les pourtraitcts et figures (...) A Paris. pour Vincent Norment, et Jeanne Bruneau (...) 1566. Les histoires prodigieuses traitent des prodiges opérés par le Diable, des démons et plus particulièrement des monstres. Des causes principales de la génération des monstres, des monstres marins, des enfantements monstrueux, des siamois, des monstres mi-homme mi-bête, déluges et autres bizarreries de la nature.
  • L’Histoire de Chelidonius Tigurinus sur l’institution des Princes Chrestiens et origine des Royaumes, Traduit de Latin en Francoys...Avec un traite de paix et de guerre, et un autre de l’excellence et dignite de Mariage. Ensemble une autre hystoire de la fausse religion de Mahommet, et par quel moyen. Anvers, Jacques Monnotz, 1570. Il y eut 10 éditions depuis la première de Paris, Sertenas, 1556 jusqu’à celle de Lyon, Rigaud, en 1585. C’est la première édition complète des autres traités : Paix et guerre, Excellence du Mariage est celle de Paris, Marnef, 1578. Il semblerait que ces divers traités aient paru pour la première fois dans cette édition de 1570. Une édition en anglais, traduite par James Chillester est parue à Londres en 1571, avec les traités de la Paix et de la Guerre et l’Excellence du mariage.
  • Le théâtre du monde
  • Les Amants fortunés
  • Histoires tragiques, traduites de Matteo Bandello

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]