Pierre Augustin Bourguignon d'Herbigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Pierre-François-Xavier Bourguignon d'Herbigny.
Pierre Augustin Bourguignon d'Herbigny, dit Pierre Derbigny.

Pierre Augustin Bourguignon d'Herbigny (1769–1829), appelé aussi Pierre d'Herbigny, puis Pierre Derbigny, juriste et homme politique, fut le sixième gouverneur de la Louisiane, à partir de 1825.

Né en 1769, à Laon près de Lille, France, il était le fils d'Augustin Bourguignon d'Herbigny, président du Directoire de l'Aisne et maire de Laon et de Louise Angélique Blondela.

Durant la période constitutionnelle de la Révolution française, il occupe déjà, grâce à la protection de Condorcet, la fonction de secrétaire du Conseil. Il fuit la France en 1791 durant la Révolution, pour s'installer à Saint-Domingue[1], puis à Pittsburgh, en Pennsylvanie, où il épouse Felicité-Odile de Hault de Lassus, qui lui donne cinq filles et deux fils.

Il s'installe à La Nouvelle-Orléans, en 1797 puis devient en 1802 colonel dans l'armée espagnole[2] et interprète du futur gouverneur de la Floride occidentale Don Carlos de Hault de Lassus, dont il avait épousé la sœur Félicité-Odile[3]. Il est secrétaire du planteur Étienne de Boré lorsque ce dernier devient maire, parcourt le Sud des États-Unis pour trouver un climat adapté aux problèmes de santé de sa femme et se fait nommer en 1803 secrétaire du conseil législatif puis représentant de ce qui n'est encore que le territoire d'Orléans, à Washington. Son discours du 4 juillet 1804, lors d'une célébration de l'indépendance de la Louisiane, demande une reconnaissance politique du territoire, avec le statut d'État à part entière[4]. L'année suivante, il renouvelle cette demande ainsi que celle de l'autorisation de la traite négrière, dans une requête au Congrès de Washington appelée « Remontrance de la Louisiane »[5].

Lors de la République de Floride occidentale, il prit la défense des insurgés[6].

Le Parlement lui donna mission avec Louis Moreau-Lislet, Francois Xavier Martin et Edward Livingston d'accomplir une révision du code civil. Ils réunirent en corps d'ouvrage les anciennes lois civiles de la Louisiane, en particulier espagnoles, en travaillant à La Nouvelle-Orléans.

En 1821, Derbigny démissionne de la Cour Suprême de Louisiane pour se présenter au poste de gouverneur, mais est battu par Jean N. Destréhan. Il devient alors secrétaire d'État de la Louisiane de 1821 à 1828.

En 1828, il triomphe de son ex-supporter Bernard de Marigny pour se faire élire gouverneur de l'État de Louisiane. Il meurt accidentellement, le 6 octobre 1829, à la suite d'un accident survenu sur la route le long du fleuve Mississippi.

Son fils Charles Zénon Derbigny fit des études de médecine à Paris, revint exploiter les plantations de sucre de la famille mais fut battu aux élections au poste de gouverneur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Old Louisiana Plantation Homes And Family Trees Par Herman de Bachelle Seebold, page 327
  2. The story of the West Florida rebellion Stanley Clisby Arthur
  3. Old Families of Louisiana par Stanley Clisby Arthur,George Campbell Huchet de Kernion, page 343
  4. http://books.google.fr/books?id=w7xm4r9Rzu8C&pg=PA49&dq=%22Pierre++dERBIGNy%22&hl=fr&ei=U7VITIHVG42C4QbHlbnBDA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CCcQ6AEwADgK#v=onepage&q=%22Pierre%20%20dERBIGNy%22&f=false
  5. Old Louisiana Plantation Homes And Family Trees Par Herman de Bachelle Seebold, page 344
  6. The Louisiana historical quarterly, Volume 21

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Précédé par Pierre Augustin Bourguignon d'Herbigny Suivi par
Henry Johnson
Louisianastateseal.jpg
Gouverneur de Louisiane
1828-1829
Armand Beauvais