Pierre Auguste Adet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adet.
Pierre Auguste Adet

Pierre Auguste Adet, né à Nevers le , mort à Paris le , est un diplomate et un administrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chimiste et préparateur de Lavoisier, Pierre Auguste Adet est docteur-régent de la Faculté de médecine de Paris.

Il s'engage dans l'Administration et dans la politique. Grâce à son collègue Jean Henri Hassenfratz, lui aussi préparateur chez Lavoisier, il est nommé par la Convention membre de l'Agence des mines, donc du Corps des mines où il reste peu de temps (du 29 juillet au 22 septembre 1794).

Il est alors nommé ambassadeur aux États-Unis d'Amérique en 1795. Il s'illustre un an plus tard en irritant l'opinion publique américaine lors de la crise opposant les États-Unis et la France à propos des navires sous pavillon neutre. Il quitte ce poste en 1797.

Il est nommé le membre du Tribunat. Il s'y prononce notamment pour le maintien de l’esclavage et de la traite, celle-ci nécessaire, dit-il, aux colonies et utile aux nègres eux-mêmes.

Il est en 1801 l’un des fondateurs de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale. Il est ensuite préfet de la Nièvre de 1803 à 1809, puis conseiller-maître à la Cour des comptes de 1813 à 1834.

Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur, promu officier en 1814, et chevalier de l’Empire en 1808.

Il consacre ses loisirs à la chimie.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Une médaille à l'effigie d'Adet fut réalisée par le graveur Pierre Ferrier en 1794, alors que le modèle était résident près de la République de Genève. Un exemplaire en bronze doré en est conservé au musée Carnavalet (ND 2343).

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Biret chevalier.png
Blason à dessiner.svg
Armes du chevalier Adet et de l'Empire (1808)

Tiercé en pal : au I, d'azur à trois roses d'argent ordonnées 2 et 1 ; au II, de gueules à l'insigne des chevaliers légionnaires ; au III, d'argent à trois molettes de sable 2 et 1.[1],[2]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Travaux politiques[modifier | modifier le code]

Notes adressées par le citoyen Adet, ministre plénipotentiaire de la République française près les Etats-Unis d'Amérique au secrétaire d'Etat des Etats-Unis, 1796.

Ouvrages scientifiques[modifier | modifier le code]

Leçons élémentaires de chimie à l'usage des lycées, 1804.

Traductions[modifier | modifier le code]

Joseph Priestley, Réflexions sur la doctrine du phlogistique et la décomposition de l'eau, trad. P. A. Adet, 1798.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La Vie rémoise.
  • Notice historique sur l'Ecole des Mines de Paris, de Louis Aguillon, 1889

Liens externes[modifier | modifier le code]