Pierre Arsenault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Jean Arsenault (né le 12 octobre 1963 à Roberval[1], Québec, Canada) est un instructeur de baseball. Il fut responsable de l'enclos de relève des Marlins de la Floride de la Ligue majeure de baseball de 2003 à 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Arsenault est d'abord joueur de baseball. Il évolue à la position de receveur pour les Cardinals de Ville Lasalle dans la Ligue junior de Montréal. Il signe un contrat professionnel avec les White Sox de Chicago de la MLB en 1985 et joue brièvement en ligues mineures.

Instructeur[modifier | modifier le code]

Arsenault se joint aux Expos de Montréal en 1987, où il aide les joueurs à la pratique au bâton. À partir de 1988, il est receveur pour les lanceurs de l'enclos de relève. Il quitte le club en 1990 et est engagé à nouveau en novembre 1991 comme coordinateur de l'enclos de relève.

Le 28 septembre 2002, il est nommé instructeur des releveurs chez les Marlins de la Floride. En date de 2010, il occupe toujours ces fonctions. Il est le premier Québécois membre d'une équipe championne de la Série mondiale, suite à la conquête du titre par les Marlins en 2003. Il demeure en poste 8 saisons, jusqu'en 2010[2].

Arsenault portait le numéro d'uniforme 67 avec l'équipe de la Floride.

Médias[modifier | modifier le code]

Pierre Arsenault est analyste à la radio pour les matchs des Expos de Montréal en 1990 et 1991 ainsi qu'à la télévision pour le Réseau des sports.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un baccalauréat en sociologie de l'Université Concordia, à Montréal, Pierre Arsenault a épousé Toni LaRocca le 12 novembre 1994. Le couple a deux fils, Nicolas (né le 21 juin 1999) et Lucas (né le 7 janvier 2007).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une Série mondiale, ça change une vie, Jean-Paul Sarault, Réseau des sports, 20 octobre 2008.
  2. (en) Florida Marlins: More coaching staff vacancies, Juan C. Rodriguez, South Florida Sun-Sentinel, 9 octobre 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]