Pierre Akendengué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Akendengué

Description de cette image, également commentée ci-après

Le musicologue d'Afrique

Informations générales
Nom de naissance Pierre-Claver AKENDENGUE
Naissance 25 avril 1943 (71 ans)
Aouta,
Drapeau du Gabon Gabon
Activité principale Chanteur
Genre musical Musique traditionnelle Gabonaise
Instruments Guitare

Pierre Akendengué est un chanteur, musicien et poète gabonais, né le 25 avril 1943 à Aouta (Gabon). Il a fait ses études en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Akendengué découvre la musique traditionnelle auprès de ses oncles, joueurs de cithare et de guitare, et la musique occidentale au travers du chant grégorien et des disques du collège de Libreville. Il commence à composer à l'âge de 14 ans puis part étudier la psychologie en France où il se forme en harmonie et dirige une chorale. Il entre au Petit Conservatoire de la chansonMireille lui conseille d'écrire dans sa langue maternelle[1].

Il édite un premier disque à compte d'auteur qui lui permet d'entrer en contact avec le chanteur-poète Pierre Barouh. Sorti en 1974, Nandipo, son premier album est le fruit de sa rencontre avec Pierre Barouh, créateur du label Saravah. Nandipo évoque une Afrique sublimée où se côtoient chant en myéné, rimes en français, guitare acoustique, percussions variées, influences soul et cubaines. Cet album est classé dans les 50 albums essentiels de la musique africaine du mensuel world-music Vibrations.

Pierre Akendengué a collaboré à l'album Lambarena : Bach to Africa (1995) de Hughes de Courson qui avait produit son album Mando (1983). Lambarena : Bach to Africa est un mélange de musique de Jean-Sébastien Bach et de musique traditionnelle gabonaise.

Discographie[2][modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Nandipo
  • 1976 : Africa Obota
  • 1978 : Eseringuila
  • 1979 : Owende
  • 1980 : Mengo
  • 1982 : Awana W'Afrika
  • 1983 : Mando (CBS 25355) (album composé par Pierre Akendengué et produit par Hughes de Courson incluant le single "Epuguzu")
  • 1984 : Réveil de l'Afrique
  • 1986 : Sarraouinia
  • 1986 : Piroguier
  • 1987 : Passé Composé (compilation)
  • 1988 : Espoir à Soweto
  • 1990 : Silence
  • 1993 : Lambarena
  • 1995 : Maladadite
  • 1996 : Carrefour Rio
  • 2000 : Obakadences
  • 2004 : Ekunda-Sah
  • 2006 : Gorée
  • 2008 : Vérité d'Afrique
  • 2013 : Destinée

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1983 : "Epuguzu" (CBS A3193, Vinyl, 7", 45 RPM : Face A : "Epuguzu" (version courte) 3:30 / Face B : "Okongo" 4:23)[3]

Maxi-Singles[modifier | modifier le code]

  • 1983 : "Epuguzu" (CBS SDC 97, 12", Maxi-Single Promo, Limited Edition, 45 RPM : Face A : "Epuguzu" (version courte) 3:30 / Face B : "Epuguzu" (version longue) 4.47)
  • 1983 : "Epuguzu (Remix Special Club)" (CBS SDC 97, 12", Maxi-Single Promo, Limited Edition, 45 RPM) : 1. "Epuguzu" (version courte) 3:30 ; 2. Epuguzu (remix special club) ; 3. Epuguzu (maxi promo) ; 4. "Epuguzu" (version longue) 4.47)[4]
  • 1983 : "Epuguzu" (CBS TA3583, Vinyl, 12" : Face A : "Epuguzu" (version longue) 4:47 / Face B : "Vigego" 2:49)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Juste Tindy Poaty, Pierre-Claver Akendengue ou l'épreuve du miroir, 2008.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'autre musique de Pierre-Claver Akendengué », propos recueillis par Yves de la Croix, dans Littérature gabonaise, Paris, Notre Librairie, 1991 (ISSN 0755-38-54) (lire en ligne) sur Gallica
  2. discogs.com > Pierre Akendengue
  3. cdandlp.com > "akendengue - epuguzu / okongo"
  4. afrisson.com > "Epuguzu"