Pierre-Max Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.

Pierre-Max Dubois, né à Graulhet (Tarn) le et mort à Rocquencourt (Yvelines) le , est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dubois débute ses études musicales au conservatoire de Tours, où il obtient des prix en classe d'harmonie, de clarinette et de piano, avant d'intégrer le Conservatoire de Paris. Il a pour professeur de composition Darius Milhaud. Loin de se laisser influencer par tous les courants musicaux qui ont traversé le XXe siècle, il va composer une musique tonale et mélodique, à l'écart du sérialisme et du dodécaphonisme prisés par ses contemporains. Il obtient un Grand Prix de Rome en 1955 et le Grand Prix Musical de la Ville de Paris en 1964.

De 1967 à 1995, il est professeur d'analyse et de culture musicale au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dubois a composé plus de cent cinquante œuvres, de la musique instrumentale pour piano, instruments à vent, avec un intérêt particulier pour le saxophone, instruments à cordes, musique de scène (ballet, opéra), musique vocale (pour baryton et piano, ténor et orchestre, chœur a cappella).

(Voir son catalogue dans la rubrique liens externes)

Éléments discographiques[modifier | modifier le code]

  • Œuvres pour clarinette et piano, Csaba Klenyán, clarinette - Ildikó Cs. Nagy, piano,

HCD 32116 Label : Hungaroton Classics

  • Musique de chambre avec flûte, Gergely Ittzés, flûte, piccolo - Alex Szilasi, piano - le quatuor de flûtes TeTraVERSI, Zsuzsanna Ittzés, flûte, piccolo - Roland Szentpáli et Sándor Papp, tubas - l'Orchestre de Chambre Solti dirigé par Ferenc Gábor,

HCD 32269 Hungaroton

Liens externes[modifier | modifier le code]