Pierre-Laurent Brenot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-Laurent Brenot

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Pierre-Laurent en famille

Nom de naissance Raymond (Pierre-Laurent) Brenot
Naissance 8 juillet 1913
Paris
Décès 8 mai 1998
Loches
Nationalité Drapeau de la France Français
Activités Affichiste, Artiste peintre, Styliste
Formation École Estienne
Récompenses Médaille d'or au Salon des artistes français (1966)
Médaille d'honneur de la ville de Moscou (1986)

Pierre-Laurent Brenot (né le 8 juillet 1913 à Paris et mort le 8 mai 1998 à Loches) est un styliste, affichiste et artiste peintre français. Il est surnommé le « père de la pin-up française ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 1913, Raymond (Pierre-Laurent) Brenot naît au numéro 44 de la rue de Vanves, Paris 14e.

En 1928, il entre à l'École Estienne (École du livre) dont il suit les cours pendant trois ans.

En 1932, il poursuit sa formation de dessinateur avec Fernand Hertenberger. Les dons d'observation et la précision du coup de crayon de Pierre-Laurent Brenot sont de suite remarqués.

Pendant les années mode (de 1936 à 1950), grâce à son audace et à son talent, il est engagé par monsieur Chatard, grand tailleur pour hommes et femmes, dans le cadre de son magasin Fashionable, au numéro 16 du boulevard Montmartre. Il crée alors une ligne de costumes pour hommes. Sur sa lancée, il réalise de nombreux dessins de mode pour d'autres grands couturiers (Christian Dior, Jacques Fath, Cristóbal Balenciaga, Nina Ricci, Jeanne Lafaurie…) ainsi que pour les maisons Lanvin et Rochas, ou pour des modistes[réf. souhaitée].

Il commence par ailleurs à réaliser de nombreux portraits, notamment ceux d'Arletty, de Françoise Fabian, de Boris Vian[1] et de Jean-Claude Brialy.

À partir de 1944, il entame une carrière d'affichiste et d'illustrateur. Toutefois, avec l’essor de la photographie dans les années soixante, cette activité se réduit. Pierre-Laurent Brenot se réoriente alors vers sa vocation initiale d'artiste-peintre.

Le 8 mai 1998, Pierre-Laurent Brenot décède à l'âge de 84 ans, dans sa propriété de Loches.

La carrière d'affichiste[modifier | modifier le code]

Cette période importante se concrétise autour de différents thèmes[2]

Affiches de spectacles[modifier | modifier le code]

À partir de 1944, Pierre-Laurent Brenot réalise de nombreuses affiches publicitaires pour des spectacles de cabaret et de revue :

Affiches de films[modifier | modifier le code]

Dans les années cinquante, il est sollicité pour dessiner les affiches de plusieurs films :

La carrière d'illustrateur[modifier | modifier le code]

Illustrations publicitaires[modifier | modifier le code]

Les années cinquante voient également apparaître ses premières affiches publicitaires pour des marques connues :

Il est par ailleurs sollicité par plusieurs revues de mode :

Cette période consacre également sa paternité sur le dessin de la pin-up à la française au sein de différentes publications :

La carrière d'artiste peintre[modifier | modifier le code]

Pierre-Laurent Brenot a toujours réservé une partie significative de son temps à la peinture. Il s'y consacre toutefois pleinement à partir des années soixante.

Répondant à la demande de son public, son thème majeur a été la séduction féminine, sans pour autant systématiser l'érotisme et le nu.

Toutefois sa prédilection allait plus vers des sujets surréalistes qui se traduisent notamment par les toiles suivantes :

  • Décapité
  • Rosemary's baby (hommage à Roman Polanski)
  • Mistigri
  • Griffes
  • Le cyclope
  • Comme il vous plaira
  • Les biches[3]

« D'un seul coup d'œil, il embrasse l'essentiel : le physique, le charme, et nous restitue une forme rêvée » (Jacques Lanzmann)

Son œuvre intense, son art subtil évite toute sécheresse, réunit le mariage du nombre et de la passion avec une touche de féminité quelque peu outrancière mais ô combien révélatrice [4] !

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://videos.france5.fr/video/iLyROoafMXRr.html
  2. Brenot Affichiste - Paris Bibliothèque Éditions - Décembre 2001 - ISBN 2-84331-087-3
  3. http://hstrial-kschon.homestead.com/Brenot.html
  4. Pierre Brenot, Brenot passionnément, Monaco, Éditions du Rocher,‎ 2001 (ISBN 2268039846)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]