Pierre-François Gorse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-François Gorse, né à Paris en 1945 et mort le 6 novembre 2011, est un peintre et aquarelliste français contemporain. Il est le fils de l'homme politique Georges Gorse (1915-2002) et le frère de la journaliste Corinne Gorse, dite Kriss (1948-2009).

Phare de Collioure

Formation[modifier | modifier le code]

Pierre-François Gorse fréquente les Beaux-Arts d'Alger (1960) puis ceux de Paris où il suit les ateliers de Maurice Brianchon et Gustave Singier.

Style[modifier | modifier le code]

Ses peintures de paysages, notamment des marines (bateaux, plages, ciels, oiseaux), expriment une vitalité débridée et joyeuse[1]. Des couleurs chaudes, fauves, des rythmes de couleurs enlevés appelées "formes-sensations" par le dictionnaire Bénézit. Jean-Pierre Delarge qualifie le peintre d'"abstrait dans la veine de Bram Van Velde" dont les "à-plats modulés deviennent des paysages miroitants par regroupements de formes arrondies et de verticales ou de diagonales."[2]

Fresques[modifier | modifier le code]

Tout au long de sa carrière, Pierre-François Gorse intervient dans l'architecture avec des mosaïques ou des fresques monumentales : fresque décorative dans la ZUP de Sevran (1972), plafond du groupe scolaire la Baratte, Nevers (1980), fresques pour le groupe scolaire Albert Camus à Chezy, Eure (1981) et le lycée de Pont-Audemer (1982), pour ne citer que quelques-unes d'entre elles.

Expositions[modifier | modifier le code]

Gorse réalise également de nombreuses expositions personnelles (Galerie de France (1969), Maison de la Radio de Bordeaux (1971), centre culturel de Meudon (1973), Office du Tourisme d'Avoriaz (2005)) mais aussi collectives (Salon de l'École Française au Musée d'art moderne de la ville de Paris (1969), Salon de Mai (1975), semaine franco-tunisienne, Sousse (1986)).

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Maisonnisse, L'Oeil Du Solitaire [1]
  2. Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains
  3. Site du Frac des Pays de la Loire

Liens externes[modifier | modifier le code]