Pierre-François Basan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-François Basan, né à Paris le 23 octobre 1723 et mort le 12 février 1797, est un graveur, éditeur et marchand d'estampes français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Claude-Pierre Basan, est marchand de vin ; sa mère, Nicole Charpizaux, a pour cousin le graveur Étienne Fessard (1714-1774), à qui le jeune Pierre-François est confié pour des leçons de dessin et de gravure. Il poursuit son apprentissage chez le graveur Jean Daullé.

À partir de 1747, il est graveur chez l’éditeur d’estampes Michel Odieuvre, pour lequel il grave de nombreux portraits. De 1750 à 1754, il participe à deux grandes entreprises de gravure de reproduction : la Galerie du comte de Brühl et la Galerie royale de Dresde ; il est un des graveurs de l’Histoire naturelle de Buffon. Il épouse en 1751 Marie Drouet, fille d’un chapelier d’Angers, orpheline, et qui a pour tuteur le graveur Noël Le Mire. Ils auront trois enfants.

À partir de 1754, il se consacre à l’édition et au commerce d’estampes, ne gravant qu’occasionnellement. Il constitue un réseau commercial aux dimensions européennes, en associant à ses affaires son gendre Etienne-Léon Poignant, neveu d’Etienne Fessard. La société Basan-Poignant fonctionne jusqu’en 1788.

Gemäldegalerie Alte Meister (Dresden) Galeriewerk Heineken 012.jpg

Basan n’édite pas les œuvres des graveurs les plus connus et fait travailler les graveurs de sa génération : Le Mire, Beauvarlet, Wille, Pierre-Philippe Choffard (1730-1809), Louis Michel Halbou (1730-18..), Jean-Jacques Le Veau, (1729-1785) entre autres, ou des graveurs plus jeunes (notamment Alix, Maurice Blot (1754-1818), Louis-Charles Chateau, Jean-Louis Delignon (1755-vers 1804), les frères Carl Gottlieb (1743-1790) et Heinrich Guttenberg (1749-1818), Thérèse Eléonore Lingée (1753-18..), Charles François Adrien Macret (1751-1783), Pierre Maleuvre Pierre (1740-1803), Pietro Antonio Martini, (1739-1797) ou Charles Emmanuel Patas (1744-1802).

Basan publie de 1761 à 1779 six volumes appelés « L’Œuvre de Basan », où il regroupe plusieurs centaines d’estampes, reproduisant les œuvres de grand maîtres hollandais, flamands, français, italiens et allemands (ses propres gravures y occupent une place minime). Il réunit également près de cinq mille plaques de cuivre, dont celles de Rembrandt : en 1786, Basan achète 83 cuivres originaux de Rembrandt à la vente aux enchères du collectionneur et graveur français, Claude-Henri Watelet. Il publie ces planches de 1789 à 1797 en plusieurs éditions d’un recueil connu sous le nom de « recueil Basan » (certains cuivres de Rembrandt ont été retouchés par Auguste Jean, un « restaurateur » travaillant pour Basan). Au XIXe siècle, son fils Henry-Louis retoucha de nouveau les plaques et, en 1807-1808, édita à son tour un recueil.

En association avec Le Mire, il publie de 1767 à 1771 une édition in-quarto des Métamorphoses d’Ovide en 4 volumes chez Jean-Baptiste Despilly et Noël-Jacques Pissot, accompagné d'une biographie de l'auteur par l'abbé Goujet et illustrée par les meilleurs graveurs de l’époque[1]. Il édite également deux recueils d’estampes reproduisant des tableaux conservés dans des collections privées, le « Cabinet Choiseul » en 1771 et le « Cabinet Poullain » en 1781.

Il devient, en mettant à profit les connaissances acquises dans son commerce, l’un des experts les plus recherchés de Paris tant pour les inventaires après décès que pour l’organisation de ventes aux enchères et la rédaction de catalogues : notamment vente Pierre-Jean Mariette (1775), vente J. Danser Neyman (1776), vente marquis de Ménars (1782). Il publie en 1767 un Dictionnaire des graveurs réédité en 1789.

Il perd sa femme en 1788 et se retire des affaires à la fin de 1789. Ses deux fils, Antoine-Simon-Ferdinand et Henry-Louis lui succèdent (l’entreprise perdure jusqu’en 1809).

La collection de Pierre-François Basan est dispersée aux enchères en décembre 1798[2].

Le Musée du Louvre conserve un buste[3] de lui par Augustin Pajou, réalisé en 1768.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des graveurs anciens et modernes depuis l'origine de la gravure, avec une notice des principales estampes qu'ils ont gravées : suivi du Catalogue des œuvres de Jacques Jordans et de Corneille Visscher, Paris, 1767, in-8 ; réédition, 1789.
  • Catalogue des estampes gravées d'après Rubens, avec une méthode pour blanchir les estampes les plus rousses, et en ôter les taches d'huile, nouvelle édition, Paris, 1767, in-12.

Ouvrages édités par Basan[modifier | modifier le code]

  • Giuseppe Galli Bibiena, Architetture, e prospettive dedicate alla maesta di Carlo Sesto imperador de' Romani da Giuseppe Galli Bibiena, suo primo ingegner teatrale, ed architetto, Paris, s.d[4].
  • Ovide, Les Métamorphoses en latin et en françois, de la traduction de M. l'abbé Banier,… avec des explications historiques, Paris, 1767-1771, 4 vol[5].
  • Recueil d'estampes gravées d'après les tableaux du cabinet de monseigneur le duc de Choiseul, Paris, 1771 (dit « Cabinet Choiseul » : portrait d’Étienne François de Choiseul en frontispice, dédicace, texte descriptif gravé, suivi de 128 estampes).
  • Anne Claude de Caylus, Recueil de trois cent têtes et sujets de composition gravés par M. le comte de Caijlus d'après les pierres gravées antiques du cabinet du roi, Paris, 1775.
  • Œuvre de F.E. Weïrotter, peintre allemand, mort à Vienne en 1771 ; contenant près de deux cent paysages & ruines, dessinés d'après nature, tant en France, qu'en Italie, & gravés à l'eau-forte avec beaucoup de goût par lui-même, Paris, 1775
  • Collection de cent-vingt estampes, gravée d’après les tableaux et les dessins qui composoient le cabinet de M. Poullain… précédée d'un abrégé historique de la vie des auteurs qui la composent … Cette suite a été exécutée sous la direction du sieur Fr. Basan … par de jeunes artistes des deux sexes, dont les talens se font connoître et accroissent de jour en jour, Paris, 1781 (dit « Cabinet Poullain »).
  • Œuvres de Jean-Baptiste le Prince… contenant plus de cent soixante planches gravées à l'eau forte, et à l'imitation des dessins lavés au bistre; … représentant divers costumes … de différens peuples du Nord, Paris, 1782.
  • Recueil d’antiquités romaines, ou voyage d’Italie composé de 60 planches, dans lequel on trouve divers vases,. autels, trépieds, arabesques et autres sujets gravés d'après les dessins que différens artistes ont fait pendant leur séjour en Italie, lesquels jusqu'à présent n'ont point encore été gravés, Paris, s.d.

Principaux catalogues de ventes édités par Basan[modifier | modifier le code]

  • Catalogue des tableaux de Dietricy, et autres maîtres, et de plusieurs desseins et estampes encadrées, et en volumes… dont la vente se fera le mardi 17 mars 1767
  • Catalogue de tableaux, dessins et estampes de choix de différents maîtres dont la vente se fera le lundi 21 mars 1768 (collection Huquier)
  • Catalogue d'une grande quantité de planches gravées par ou d'après différens grands-maîtres : la vente se fera le 17 août 1768 (collection Pierre-Jean Mariette)
  • Catalogue de dessins et estampes des plus grands maîtres des écoles italienne, flamande et françoise dont la vente se fer le jeudi 28 septembre 1769 (collection Pasquier)
  • Catalogue d’estampes des plus grands maîtres italiens, flamands et françois, du cabinet de feu. Louis de Surugue père, graveur… dont la vente se fera le lundi 20 novembre 1769
  • Catalogue d’une collection d’estampes de choix, des plus célèbres graveurs italiens, flamands et françois, de divers paysages et oiseaux peints à gouazze, et autres dessins et estampes montés sous verres avec des bordures dorées… Du cabinet de M*** dont la vente commencera le mardi 13 mars 1770 (collection Bailly)
  • Catalogue des estampes, dessins et planches gravées, trouvés au décès de M. Fabre, marchand d’estampes à Paris, dont la vente se fera le 2 mai 1771
  • Catalogue des tableaux du cabinet de feu M. Louis-Michel Vanloo… dont la vente se fera le 14 décembre 1772
  • Catalogue des sculptures, peintures, gravures de l’attelier et cabinet de feu M. Vassé… dont la vente se fera le mercredi 20 janvier 1773 (collection Vassé, sculpteur)
  • Catalogue d'un cabinet d'artiste, composé de tableaux, desseins, estampes, bronzes, livres d'architecture & autres, porcelaines, et différentes curiosités de l'art… dont la vente se fera le mardi 9 février 1773 (collection Aubry)
  • Catalogue d'une très belle collection de tableaux… rassemblés par un artiste, dont la vente se fera le lundi 11 janvier 1773 (M. Favre, peintre à gouache)
  • Catalogue d’estampes des plus grands maîtres italiens, flamands et françois, de divers recueils d'estampes, d'architecture de différents maîtres, et autres traités sur les arts, dépendants de la succession de M. Mariette… dont la vente commencera le 1er février 1775 (collection Pierre-Jean Mariette)
  • Catalogue d’une belle collection de dessins italiens, flamands, hollandois et françois, ainsi que de plusieurs tableaux, estampes, volumes d’antiquités… Le tout rassemblé avec soins et dépenses par M. Neyman, amateur à Amsterdam, dont la vente se fera à Paris, vers la fin du mois de juin 1776[6].
  • Catalogue du cabinet de M. D*** amateur… volumes d’estampes… dont la vente se fera le lundi 5 mais 1777 (collection Delorme)
  • Catalogue de tableaux des trois écoles, pastels, gouaches, miniatures, dessins à l’acquarelle… peintures en émail, de très belles estampes en feuilles et en volumes… figures de bronze, de marbre, terre cuite et plâtre, beaux vases de porcelaine, et autres objets qui composent le cabinet de M. de P***. La vente se fera le 9 mars 1779 (collection Peters)
  • Vente d’une superbe collection de tableaux, estampes, marbre, porcelaine ;, laquelle commencera le 15 novembre 1779 (collection de Ghendt)
  • Catalogue de tableaux,… après le décès de feu M. Pierre-Etienne Moitte… Vente 14 novembre 1780
  • Catalogue des différens objets de curiosités dans les sciences et les arts qui composent le cabinet de feu M. le marquis de Ménars… dont la vente se fera vers la fin de février 1782
  • Vente après le décès de M. Jean-Jacques Flipart, graveur du roi, consistant en planches gravées & estampes de différens maîtres, dont beaucoup de pièces modernes des graveurs les plus célèbres du jour, la plupart avant la lettre… laquelle vente commencera le jeudi 21 novembre 1782
  • Catalogue de tableaux, dessins, etc. qui composent le cabinet de M. W*** contenant un choix des meilleurs maitres italiens, flamands, allemands et françois dont la vente s’en fera le lundi le 6 décembre 1784 (collection du graveur Wille)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Casselle, « Pierre-François Basan, marchand d’estampes à Paris (1723-1797) », dans Paris et Île-de-France : Mémoires, tome 33, 1982, p. 99-185.
  • Pierre Casselle, « Pierre-François Basan » et « Basan frères », notices dans Dictionnaire des éditeurs d’estampes à Paris sous l’Ancien Régime, Paris, Promodis – Cercle de la Librairie, 1987, p. 42-44.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Philippe Choffard exécutent les frontispices, in Internet Archive [PDF].
  2. François-Léandre Regnault-Delalande, Catalogue raisonné d'un choix précieux de dessins et d'une nombreuse et riche collection d’estampes… livres à figures… tableaux et autres objets curieux… qui composoient le cabinet de feu Pierre-François Basan père, Paris, 1798.
  3. Voir sur la base Joconde.
  4. L’édition originale est parue à Augsburg en 1740 ; c'est un ouvrage entièrement gravé sur cuivre, représentant : la Passion du Christ située dans des vues perspectives d'intérieurs de palais ; des catafalques ; des vues de villes avec places publiques et monuments ; des scènes de théâtre et des décors de fêtes à la cour de Vienne.
  5. Ouvrage illustré de gravures sur cuivre exécutées par Jean-Charles Baquoy, Pierre-François Basan, Louis Binet, Pierre-Philippe Choffard (titres et ornements), Antoine-Jean Duclos, de Ghendt, Isidore Stanislas Helman, Nicolas Delaunay, Louis Claude Legrand, Noël Le Mire, Jean-Baptiste Le Prince, Jacques Le Roy, Le Veau, Joseph de Longueil, Clément-Pierre Marillier (?), Louis-Joseph Masquelier, Jean Massard, Simon Charles Miger, François Denis Née, Nicolas Ponce, Jean-François Rousseau, Augustin de Saint-Aubin, Jean-Baptiste Blaise Simonet d’après les dessins de François Boucher, Charles Eisen, Hubert François Gravelot, Le Prince, Charles Monnet, Jean-Michel Moreau, Philippe Louis Parizeau, Saint-Gois. On note des bois de Nicolas Caron et Jean-Michel Papillon (Source : Getty Research Institute).
  6. Luxueux catalogue de vente avec un frontispice gravé par Choffard et 14 gravures à l'eau-forte d'après des dessins d'Adrien van Velde, Ruysdaël, Potter, Ostade, Dusart, etc.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :