Pierre-Emmanuel Dalcin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Emmanuel Dalcin Alpine skiing pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport ski alpin
Période active 1998-2009
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 15 février 1977 (37 ans)
Lieu de naissance Saint-Jean-de-Maurienne
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 1 1 0
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Pierre-Emmanuel Dalcin, né le 15 février 1977 à Saint-Jean-de-Maurienne, est un skieur alpin français spécialiste de descente et de super G. Licencié au Douanes-Val Cenis, il débute sa carrière en coupe du monde en 1998 lors de la descente de Kitzbühel. Il compte une victoire en coupe du monde à son palmarès et a participé à deux reprises aux Jeux olympiques d'hiver. Il stoppe sa carrière en 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dalcin débute sa carrière en coupe du monde par deux descentes à Kitzbühel en 1998, descentes qui se soldent par une disqualification et un abandon. Il obtient son premier top 10 en coupe du monde en 2001 lors du Super G de Val d'Isère[1]. Participant ensuite aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, il termine onzième de la descente[2]. En 2004, il obtient son premier podium en coupe du monde, une deuxième place en super G à Garmisch-Partenkirchen à sept centièmes d'Hermann Maier[3]. Sélectionné pour les Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin, il termine tout d'abord 11e de la descente remportée par Antoine Dénériaz[4]. Lors du Super G, il domine la course étant en tête suite au passage des 17 premiers concurrents. Cependant l'épreuve est annulée en raison des conditions météorologiques. Lors de la reprise de la course, il ne termine pas l'épreuve, étant victime d'une sortie de piste[5]. La saison suivante, il remporte sa première et unique victoire en coupe du monde en enlevant la descente de Val d'Isère[6]. En 2009, il est victime d'une chute à Beaver Creek qui lui entraîne une fracture du radius ainsi qu'une ruptures du ligament croisé antéro-externe et du ligament latéral médial de chaque genou. Suite à cette blessure, Il annonce la fin de sa carrière en octobre 2010[7]. Il est désormais consultant pour Eurosport.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Salt-Lake-City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006
Descente 11e 11e
Super G - Ab.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Autriche Sankt Anton 2001 Drapeau : Suisse Saint-Moritz 2003 Drapeau : Italie Bormio 2005 Drapeau : Suède Åre 2007 Drapeau : France Val d'Isère 2009
Descente 15e 15e 31e 19e 18e
Super G 9e Ab. 32e Ab. 22e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement au général : 35e en 2007
  • 2 podiums dont 1 victoire

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Super G Val d'Isère 2001 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  2. « Descente olympique 2002 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  3. « Super G Garmisch-Partenkirchen 2004 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  4. « Descente olympique 2006 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  5. « Dalcin arrête les frais », sur eurosport.fr (consulté le 23 octobre 2010)
  6. « Descente Val d'Isère 2007 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  7. « Dalcin arrête », sur lequipe.fr (consulté le 23 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]