Pierre-Alain Volondat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-Alain Volondat

Naissance 28 juillet 1962 (52 ans)
Vouzon, Drapeau de la France France
Activité principale Pianiste
Activités annexes Professeur de piano au conservatoire de Montmorency
Récompenses Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique à Bruxelles: le premier prix de piano, le prix de la Reine Fabiola, le prix du public et la médaille de vermeil

Pierre-Alain Volondat, né à Vouzon (Loir-et-Cher) le 28 juillet 1962, est un pianiste et un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence l'étude du piano à l'âge de sept ans, puis, en raison de progrès fulgurants, entre bientôt au Conservatoire d'Orléans. En 1979, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Paris (piano et classes d'écriture). Il y obtient un impressionnant palmarès — pas moins de trois premiers prix : harmonie (premier nommé), musique de chambre et, en 1982, premier prix de piano. Parallèlement, il travaille le piano avec Vera Moore, une disciple de Leonard Borwick, lui-même élève de Clara Schumann.

Le 28 mai 1983, alors âgé de vingt ans, il obtient au Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique à Bruxelles le premier prix de piano, le prix de la Reine Fabiola, le prix du public et la médaille de vermeil, un cumul unique dans l'histoire de ce prestigieux concours.

Pierre-Alain Volondat mène une carrière internationale principalement en Belgique, en France et au Japon. Son répertoire va de Bach à Xenakis, et il est lui-même compositeur.

Sources[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Ordre chronologique des enregistrements.

Disques vinyle 33 tours[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano et orchestre n° 2 en la majeur de Franz Liszt, avec l'Orchestre national de Belgique, direction Georges Octors (Coffret des enregistrements des lauréats du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique. Piano, 1983 - N.V. Phonic Belgique);
  • Johannes Brahms, Ballades, op. 10- N.V. Phonic Belgique;
  • Récital au château-ferme de Profonval (Belgique), avec Léa Montana, soprano (Debussy, Etudes, L'Isle joyeuse ; Franz Liszt, Feux Follets, étude d'exécution transcendante n° 5 ; Beethoven, Bagatelle ; accompagnement au piano d'œuvres de Debussy, Messian, de Falla, interprétées par Léa Montana) - Pavane Records, 1983;
  • Récital en l'église de Saintes (France) - Beethoven, Sonate n° 28 en la majeur, op. 101 ; Ravel, Valses nobles et sentimentales ; Debussy, Mazurka, Menuet sur le nom de Haydn, Valse romantique, Poissons d'or - Pavane Records, 1983;
  • F. Chopin et F. Liszt - a) Chopin : Polonaise héroïque en fa mineur, op. 49 ; Etude en mi majeur, op 10 n° 3 ; Etude en sol bémol majeur, op. 10 n° 5 ; Polonaise n° 6 "Héroïque", en la bémol majeur, op. 53 ; b) Liszt, Méphisto-Valse ; Années de pèlerinage (La Suisse) ; Au bord d'une source ; Etudes d'exécution transcendante n° X et V -Pathé-Marconi-EMI, 1984;
  • Clémenti, Trois sonates (fa dièse mineur,op. 25 n° 5 ; ré majeur, op. 25, n° 6  ; sol majeur, op. 40, n° 1)- Pathé -Marconi-EMI, 1985;
  • Debussy, Images; Children’s Corner; Ballade, Masque; l’Isle Joyeuse - Pathé-Marconi-EMI.

Disques compacts[modifier | modifier le code]

  • Gabriel Fauré, Treize barcarolles - Naxos, 1996;
  • Gabriel Fauré, Préludes et impromptus - Naxos, 1998;
  • Gabriel Fauré, Pelléas et Mélisande, Valses-caprices, Mazurka, Pavane - Naxos, 1999;
  • Gabriel Fauré, Piano à quatre mains - Naxos, 2000;
  • Clara et Robert Schumann, Romance en la mineur, Trois Romances op. 11, Variations op. 20, Sonate pour piano n° 1 op. 11 - Saphir Production, 2008.
  • Schumann, The 3 sonatas (pour violon et piano)-Jean-Jacques Kantorow, violon et Pierre-Alain Volondat, piano - Integral Classic, 2011.
  • Edouard Lalo, Concerto pour piano ; soliste : Pierre-Alain Volondat, avec la Tapiola Sinfonietta sous la direction de Kees Bakels (le CD comporte également le Concerto russe pour violon et orchestre, et diverses pièces pour violon et orchestre ; soliste : Jean-Jacques Kantorow) - BIS Records, 2012.

Films documentaires[modifier | modifier le code]

  • Et tout devient musique réalisé par Eline Flipse. 1984.
  • Weerwolven: Volondat 26 min - réalisé par Dimitri Van Zeebroeck. 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel de Pierre-Alain Volondat (extraits audio inédits): http://volondat.blogspot.com
  • Interview à Bruxelles le 27 avril 2010 par Le Vif/L'Express : [1]
  • [2] Concours Reine Elisabeth de Belgique 1983. Interprétation du concerto pour piano et orchestre n° 2 en la majeur de Franz Liszt par Pierre-Alain Volondat.