Pierluigi Collina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierluigi Collina

Pierluigi Collina, né le 13 février 1960 à Bologne en Italie, est un ancien arbitre international italien de football. Considéré comme l'un des meilleurs arbitres de football au monde, il a connu une forte médiatisation jusqu'à sa retraite sportive en août 2005. Il est par ailleurs conseiller financier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'université de Bologne, obtenant un diplôme d'économie en 1984. Pendant son adolescence, il jouait au football comme défenseur dans une équipe locale, mais fut poussé en 1977 à suivre une formation à l'arbitrage, pendant laquelle furent découvertes ses aptitudes à cet exercice. En trois ans, il parvint à arbitrer au plus haut niveau régional, passant à la même époque son service militaire. En 1988, il est promu à la troisième division (Serie C1 et Serie C2) après un temps relativement court, et au bout de trois nouvelles saisons, il est autorisé à officier lors des matchs de Serie B et de Serie A.

C'est à cette époque qu'il a contracté une forme sévère d'alopécie, lui faisant définitivement perdre tous les poils du visage, et lui valant le surnom de Kojak. En 1995, après avoir arbitré 43 matchs de Serie A, il est placé sur la liste des arbitres de la FIFA. Il débutera sa carrière internationale en arbitrant un match de Coupe Intertoto le 15 juillet 1995[1]. Il arbitre ensuite quatre matchs des Jeux olympiques de 1996, dont la finale entre l'Argentine et le Nigeria, puis la finale de la Ligue des champions 1999 qui se termine par la victoire sur le fil de Manchester United sur le Bayern Munich. En 2002, il atteint l'apogée de sa carrière en arbitrant la finale de la coupe du monde entre le Brésil et l'Allemagne. Il était également l'arbitre de la finale de la Coupe UEFA 2004 entre Valence et Marseille, au cours de laquelle il expulsa Fabien Barthez, décision qui fit polémique après le match (Barthez lui reprochant véhémentement d'avoir fait "une connerie").

L'Euro 2004 fut son dernier tournoi majeur en tant qu'arbitre, puisqu'il a atteint début 2005 l'âge obligatoire de la retraite fixé à 45 ans pour les arbitres internationaux. La fédération italienne de football a fait passer cet âge obligatoire à 46 ans pour permettre à Collina d'officier une saison de plus. Mais il s'est brouillé avec sa fédération à la suite de sa décision de signer un contrat de sponsoring juteux avec Opel dès le début de la saison. Opel étant également le sponsor du Milan AC, cet accord a été perçu comme un conflit d'intérêt majeur et Collina fut empêché d'arbitrer les matchs de prestige en Italie. Comme réponse, il présenta sa démission, mettant ainsi un terme à sa carrière d'arbitre.

Il a accepté le 28 décembre 2006 un poste de consultant pour l'association des arbitres italiens. Il a remporté 6 fois le titre de meilleur arbitre de l'année (un record) décerné par l'IFFHS (International Federation of Football History & Statistics). En janvier 2010, il a été élu meilleur arbitre de l’histoire du football par la Fédération Internationale de l’Histoire et des Statistiques du Football (IFFHS).

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Élu meilleur arbitre de l'année par l'association des footballeurs italiens en 1997, 1998 et 2000]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mes règles du jeu : Ce que le football m'a appris de la vie (Mie Regole Del Gioco. Quello Che Il)
  • The Rules of the Game by Collina, Pierluigi 1st (first)
  • Figure Fanatico Pierluigi Collina

Notes[modifier | modifier le code]

  1. voir l'Équipe Magazine n°1124 du 06/12/2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :