Picrate d'ammonium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Dunite.
Picrate d'ammonium
Picrate d'ammonium
Picrate d'ammonium
Identification
Nom IUPAC 2,4,6-trinitrophénolate d'ammonium
No CAS 131-74-8
PubChem 8577
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C6H6N4O7  [Isomères]
Masse molaire[1] 246,1344 ± 0,0081 g/mol
C 29,28 %, H 2,46 %, N 22,76 %, O 45,5 %,
Propriétés physiques
fusion 265 °C[2]
Solubilité 10 g·l-1 , 20 °C)
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Explosif
E



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le picrate d'ammonium, aussi appelé explosif D ou dunnite, est un explosif découvert par le major Dunn en 1906[3]. Il s'agit d'un sel formé par la réaction entre l'acide picrique et l'ammoniaque. Cet explosif a été énormément utilisé par la marine des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale[4].

Quoique la dunnite soit considérée comme une substance peu sensible, l'armée américaine a abandonné à partir de 1911 son usage au profit d'autres alternatives[5]. La Navy l'utilisa cependant dans des munitions antiblindages et pour la défense côtière.

La dunnite ne détone habituellement pas en percutant un blindage. À la place, l'obus la contenant pénètre le blindage, après quoi, la charge peut être déclenchée par une fusée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Entrée du numéro CAS « 131-74-8 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 24. Nov. 2007 (JavaScript nécessaire)
  3. Dunnite Smashes Strongest Armor, The New York Times, August 18, 1907
  4. Dunnite, Firstworldwar.com
  5. Ridicule Spy Story: Army Abandoned the Use of Dunnite Years Ago, Officers Say, The New York Times, August 8, 1911