Pic de Néouvielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pic de Néouvielle
(Pic d'Aubert)
Le Néouvielle vu du lac d'Aumar
Le Néouvielle vu du lac d'Aumar
Géographie
Altitude 3 091 m[1]
Massif Massif du Néouvielle
Pyrénées
Coordonnées 42° 50′ 08″ N 0° 06′ 54″ E / 42.83556, 0.115 ()42° 50′ 08″ Nord 0° 06′ 54″ Est / 42.83556, 0.115 ()  [1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Ascension
Première 10 juillet 1847 par Vincent de Chausenque et le guide Bastien Teinturier
Voie la plus facile Depuis le lac d'Aubert
Géologie
Roches Granite
Type Pyramidal

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Pic de Néouvielle (Pic d'Aubert)

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic de Néouvielle (Pic d'Aubert)

Le pic de Néouvielle, ou pic d'Aubert, est un sommet des Pyrénées françaises dans le massif du Néouvielle. C'est le quatrième plus haut sommet de zone des 3 000 Néouvielle-Pic Long avec 3 091 m.

Toponymie[modifier | modifier le code]

nèu vielha (occitan), de nèu, neige et vielha, vieille, ancienne. Les versants nord et ouest du Néouvielle comportaient trois petits glaciers maintenant presque disparus et des névés. La montagne de Nèu Bielhe est un quartier de pâturages d'altitude de Betpouey, dans la vallée de Barèges. Pour les gens de la vallée d'Aure, le Néouvielle est la montagne d'Aubert.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il est situé dans le massif du Néouvielle, entre la limite du Parc national des Pyrénées et de la réserve naturelle du Néouvielle, dans le département des Hautes-Pyrénées. Il sert de limite aux communes d'Aragnouet, de Barèges et à l'enclave de Saint-Lary-Soulan.

Topographie[modifier | modifier le code]

Le pic de Néouvielle est le quatrième plus haut sommet du massif du Néouvielle. Sa face sud, haute de 400 à 500 mètres, domine la profonde vallée glaciaire du lac de Cap-de-Long. Les versants nord et ouest de ce massif granitique ont été également modelés par l'érosion glaciaire, qui a façonné quatre petits cirques glaciaires séparés par des crêtes rocheuses.

Géologie[modifier | modifier le code]

Il fait partie du groupe du Néouvielle aux roches granitiques façonnées par les glaciers. Le sommet lui-même appartient à un système de crêtes délimitant d'anciens cirques glaciaires.

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Première ascension connue : le 10 juillet 1847 par Vincent de Chausenque et son guide barégeois Bastien Teinturier.

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

L'accès se fait par le refuge de Packe à l'ouest ou par la brèche de Chausenque à l'est. La voie habituelle part du lac d'Aubert et comporte peu de difficultés (F).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Source : Géoportail

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]