Pic de Ger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ger.
Page d'aide sur l'homonymie À ne pas confondre avec le Pic du Jer, situé dans les Hautes-Pyrénées, au-dessus de Lourdes
Pic de Ger
Vue depuis les coteaux de Cuqueron
Vue depuis les coteaux de Cuqueron
Géographie
Altitude 2 613 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 56′ 12″ N 0° 21′ 15″ O / 42.93667, -0.3541742° 56′ 12″ Nord 0° 21′ 15″ Ouest / 42.93667, -0.35417  
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Pic de Ger

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic de Ger
Reflet du Ger dans Cinda-Blanque

Le pic de Ger est un sommet pyrénéen de la vallée d'Ossau dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom ger signifie « prairies de montagne » en gascon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Il est situé entre le col d'Aubisque et le pic du Midi d'Ossau.

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

Départ de Laruns ou plus haut des Eaux-Bonnes ou Gourette.

La légende de Clara la Dame au Châle[modifier | modifier le code]

Pic de Ger et la dame au châle

Il se dit dans la zone pastorale, et de passage par le col d'Aubisque, qu'une très veille dame, dénommée Clara, fut surprise à plus de deux mille mètres d'altitude par le froid et la neige. Simplement couverte d'un châle épais et marchant d'un bâton, elle fut surprise par un ours également désemparé. De peur elle lui jeta si fort son bâton qu'elle transperça le pic de Ger à près de 2 500 mètres d'altitude. L'ours apeuré prit la poudre d'escampette. Ce moment d'histoire locale, sans doute empreint de réalité non sourcée, est toujours gravé dans la pierre. En effet, sous le sommet du pic de Ger, le trou subsiste toujours et en son contrebas le visage de la dame avec son châle et les lèvres toutes gercées par le froid.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]