Pic Roxy Ann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairytale bookmark silver light.png Vous lisez un « bon article ».
Pic Roxy Ann
Vue du pic Roxy Ann.
Vue du pic Roxy Ann.
Géographie
Altitude 1 090 m[1]
Massif Chaîne des Cascades
Coordonnées 42° 21′ 18″ N 122° 47′ 07″ O / 42.355, -122.7852842° 21′ 18″ Nord 122° 47′ 07″ Ouest / 42.355, -122.78528  [1]
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Oregon
Comté Jackson
Ascension
Voie la plus facile Roxy Ann Road
Géologie
Âge 30 millions d'années
Roches Basalte, granite
Type Volcan gris
Activité Éteint
Dernière éruption Inconnue
Code Aucun
Observatoire Observatoire volcanologique des Cascades

Géolocalisation sur la carte : Oregon

(Voir situation sur carte : Oregon)
Pic Roxy Ann

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Pic Roxy Ann

Le pic Roxy Ann, Roxy Ann Peak en anglais, est une montagne s'élevant à 1 090 mètres d'altitude dans la chaîne des Cascades, à l'est de la ville de Medford, dans le Sud-Ouest de l'Oregon aux États-Unis. Son origine pourrait être volcanique et il pourrait dater de 30 millions d'années. Son nom lui vient de Roxy Ann Bowen, la femme d'un des premiers colons à s'installer dans la région. Désormais protégé au sein d'un parc public, le pic abrite plusieurs sentiers de randonnée, bien que son accès le plus aisé soit par une route réglementée. Au sommet, la végétation est composée de résineux adaptés au climat méditerranéen de la région.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La montagne est appelée pendant plusieurs siècles Al-wiya par les Amérindiens Takelma[2]. Des habitants de la vallée du Rogue prétendent que le sommet portait autrefois le nom de Skinner Butte ou Skinner's Butte (butte Skinner ou butte de Skinner)[3],[4]. Ce nom est attribué à Alonzo A. Skinner (1814–1877), un juge de l'Ohio qui a travaillé en tant qu'agent aux affaires amérindiennes dans les années 1850[5].

Le nom officiel actuel provient des premiers colons du comté de Jackson. En 1853, pratiquement toute la montagne est revendiquée par deux couples : Stephan et Mary A. Taylor ainsi que John et Roxy Ann Bowen. Ces derniers conservent la propriété de leurs terres pendant 70 ans et, avec le temps, la montagne devient connue sous le nom de pic Roxy Ann[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le pic Roxy Ann est situé aux États-Unis, dans le comté de Jackson au Sud-Ouest de l'État de l'Oregon, à 40 kilomètres de la limite avec la Californie. Il se trouve à 350 kilomètres au sud de Portland et 400 kilomètres au nord-nord-ouest de Sacramento. Il s'élève à huit kilomètres à l'est-nord-est du centre-ville de Medford[1]. Situé sur la marge occidentale de la chaîne des Cascades, dans la zone du mont McLoughlin[6], à 40 kilomètres à l'est-nord-est, l'aspect conique et l'altitude du sommet en font un point remarquable depuis Ashland à 18 kilomètres, voire depuis le col de Siskiyou Summit à 38 kilomètres, au sud-sud-est[3].

Topographie[modifier | modifier le code]

Vue du sommet coiffé par des antennes.

Le pic Roxy Ann a une forme conique[7] avec un sommet plat[1]. Il s'élève à 1 090 mètres d'altitude et sa hauteur de culminance est de 229 mètres[8]. Une station de radiocommunications, entourée de rochers et surélevée, se trouve à l'extrémité nord-est de la cime. Depuis 2006, une antenne radioélectrique de 55 mètres de hauteur est destinée à remplacer trois des quatre tours qui coiffent le sommet[9]. La vue est partiellement limitée au sud et à l'ouest par la végétation[1]. Le réservoir Nelson se trouve au nord-ouest, sur les pentes de la montagne. Celle-ci appartient au bassin du fleuve Rogue[10].

Géologie[modifier | modifier le code]

L'origine géologique du pic Roxy Ann est incertaine. Il pourrait s'agir d'un volcan vieux de 30 millions d'années[7],[11] mais également des restes de roches volcaniques d'un cône fortement érodé[12]. Toutefois, des indices récents ont complètement remis en doute l'origine volcanique de la montagne, suggérant qu'il puisse s'agir d'une intrusion[13]. Quoi qu'il en soit, le pic Roxy Ann s'élève au-dessus de roches granitiques et basaltiques[14]. Les séismes et les glissements de terrain ont érodé une grande partie du sommet et des piémonts, donnant à la montagne sa forme caractéristique[7]. Les sols du pic Roxy Ann sont généralement constitués d'argile dense et collante, qui peuvent causer des problèmes lors de la construction de bâtiments[15].

Climat[modifier | modifier le code]

La vallée du Rogue se trouve dans une zone d'ombre pluviométrique entre les monts Siskiyou à l'ouest et les crêtes principales de la chaîne des Cascades à l'est. La région de Medford est donc plus sèche et ensoleillée que la vallée de la Willamette, par exemple, dans le Nord de l'Oregon. Elle bénéficie d'un climat méditerranéen, avec des températures supérieures aux latitudes équivalentes, tant en été où elles sont semblables à l'Est de l'État, qu'en hiver où elles avoisinent celles de la côte pacifique.

Il n'existe pas de station météorologique permettant d'enregistrer le climat du pic Roxy Ann. Toutefois, en raison de sa faible hauteur, il est assez similaire à celui de Medford. En hiver, un phénomène d'inversion de température se met en place, parfois pendant plusieurs semaines, et un épais brouillard apparaît sur la ville, en l'absence de vent, alors que les hauteurs peuvent être dégagées[16].

Relevé météorologique de la station WSO AP de Medford (399 m) entre 1928 et 2010[17]
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,8 0,3 1,8 3,7 6,7 10,1 13 12,4 8,9 4,6 1,4 −0,1 5,2
Température moyenne (°C) 3,5 6,1 8,3 10,9 14,8 18,6 22,7 22,2 18,7 12,7 6,6 3,6 12,4
Température maximale moyenne (°C) 7,7 11,8 14,7 18,2 22,8 27,1 32,4 31,9 28,4 20,7 11,8 7,4 19,6
Record de froid (°C)
date du record
−19,4
1930
−14,4
1950
−8,9
1956
−6,1
1936
−2,2
1954
−0,6
1952
3,3
1962
3,9
1962
−1,7
1950
−7,8
1971
−12,2
1978
−21,1
1972
−21,1
1972
Record de chaleur (°C)
date du record
21,7
1961
26,1
1992
30
1930
33,9
1987
39,4
1986
43,9
1992
46,1
1946
45,6
1981
43,3
1988
37,2
1980
26,7
1929
22,2
1962
46,1
1946
Précipitations (mm) 72,6 51,6 44,5 31,5 32 19,8 6,1 8,9 16,3 39,1 71,9 87,4 481,8
dont neige (cm) 7,6 2,8 1,8 0,5 0 0 0 0 0 0 1 3,6 17,5
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
58,9
1958
47,5
1959
39,9
1940
24,9
1980
42,4
1956
40,9
1932
27,2
1966
29,2
1999
71,1
1977
66,3
1950
73,2
1953
83,8
1962
83,8
1962
Nombre de jours avec précipitations 14 11 12 10 8 5 2 2 4 8 13 14 101
Source : Western Regional Center
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
7,7
−0,8
72,6
 
 
 
11,8
0,3
51,6
 
 
 
14,7
1,8
44,5
 
 
 
18,2
3,7
31,5
 
 
 
22,8
6,7
32
 
 
 
27,1
10,1
19,8
 
 
 
32,4
13
6,1
 
 
 
31,9
12,4
8,9
 
 
 
28,4
8,9
16,3
 
 
 
20,7
4,6
39,1
 
 
 
11,8
1,4
71,9
 
 
 
7,4
−0,1
87,4
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Photographie d'un vieux spécimen d'Arbousier américain dans le parc Prescott.

Sur les piémonts du pic Roxy Ann, la végétation de type savane arborée est principalement composée de graminées, d'arbrisseaux, du Chêne noir de Californie (Quercus kelloggii), de l'Arbousier américain (Arbutus menziesii)[18] ainsi que du Sumac de l'Ouest (Toxicodendron diversilobum)[19]. La partie supérieure de la montagne abrite davantage de conifères et d'espèces à bois dur, comme le Pin d'Oregon (Pseudotsuga menziesii), le Pin ponderosa (Pinus ponderosa) et le Cèdre à essence (Calocedrus sp.)[20],[21],[22].

La montagne est peuplée de nombreuses espèces d'oiseaux, notamment la caille, des picidés et des oriolidés. Des aigles, faucons, crécerelles et dindes ont également été aperçus. En hiver, elle abrite la paruline à croupion jaune, des roitelets et des passeridés[20],[22]. Le cerf à queue noire de Colombie (Odocoileus hemionus columbianus), l'ours, le puma, le lynx roux ou encore le crotale vivent au pic Roxy Ann toute l'année[23].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un des premiers usages du pic Roxy Ann a probablement été comme observatoire par les Amérindiens. En effet, la vue peut porter jusqu'au mont Shasta, à 160 kilomètres au sud[24]. De plus, la montagne constitue un bon terrain de chasse pour le cerf à queue noire de Colombie et pour de petits oiseaux, qui demeurent encore abondants au XXIe siècle[2],[4].

Plaque commémorative dans le parc Prescott.

Avec le temps, les habitants de Medford sont devenus attachés à la montagne, ce qui a mené la corporation municipale à inclure le sommet lors de la création de cette dernière le 24 février 1885[25] puis à sa protection au sein d'un parc public. Ainsi, en 1929, le Lion Club achète deux parcelles considérables sur la montagne et, l'année suivante, cède 80 hectares supplémentaires à la municipalité de Medford afin de constituer un parc[26]. En 1931, la ville achète 610 hectares supplémentaires sur la base du Federal Lands for Parks Act et les ajoute à la parcelle précédente[27]. Le parc est baptisé en 1937 d'après George J. Prescott, un policier tué en service le 16 mars 1933[23],[28].

Vue du panache causé par l'incendie de Deer Ridge le 21 septembre 2009.

À la fin des années 1930, le Civilian Conservation Corps construit la première route vers le parc. Il trace également des sentiers, installe des aires de pique-nique et creuse des fossés pour le drainage[24],[29],[30].

Le 21 septembre 2009, vers 14 h 30 PDT[31], un incendie se déclare dans une prairie au pied du versant sud du pic Roxy Ann. Environ trente minutes plus tard, le feu coupe une ligne à haute tension alimentant sept postes électriques, ce qui prive 25 000 habitants d'électricité[32]. À 17 h 15, une centaine de résidences a été évacuée près des foyers d'incendies, qui ont consumé près de 250 hectares[33],[34]. Plus de 300 pompiers, qui étaient déjà mobilisés sur un précédent incendie dans les environs d'Ashland, arrivent en renfort[34],[35]. La plupart des résidents évacués sont autorisés à regagner leur domicile à 21 h[33]. Une vague de chaleur dans la région de Medford, avec notamment 36 °C ce jour-là, associée à une sécheresse et du vent, constituent l'un des facteurs principaux du déclenchement de l'incendie[34],[35],[36].

Activités[modifier | modifier le code]

Ascension[modifier | modifier le code]

Vue de Roxy Ann Road.

L'accès au sommet du pic Roxy Ann est possible par la Roxy Ann Road. Elle commence au sud de la montagne vers 650 mètres d'altitude, en bifurquant depuis Hillcrest Road (littéralement la « route de la crête de la colline »). Une première barrière se situe à la sortie des zones résidentielles[37]. La route grimpe en direction du nord-ouest jusqu'à 900 mètres d'altitude environ, à l'ouest du sommet. Elle se sépare alors en deux pour former une boucle de 3,9 kilomètres de long à l'intérieur du parc Prescott, autour du sommet[24]. Une seconde barrière[37] se situe au tout début de la branche septentrionale. Le but de ces installations est de restreindre l'accès aux véhicules motorisés[24],[37]. La portion d'accès finale vers la cime, appelée Tower Road (la « route de la tour »), quitte la branche septentrionale de Roxy Ann Road vers 940 mètres d'altitude en s'orientant plein sud[27]. La portion méridionale de la boucle, menant à une petite carrière[38], porte aussi le nom de Roundlay Road.

Il existe six sentiers de randonnée de part et d'autre des routes. Leur difficulté va de modérée à escarpée. Ils permettent de bénéficier d'intéressants points de vue sur la vallée du Rogue, le mont McLoughlin, le mont Thielsen ou encore le Crater Lake[24].

Vue panoramique du quart sud-ouest depuis le sommet, avec la ville de Medford.

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Le parc Prescott s'étend désormais sur 704 hectares sur une grande partie des pentes supérieures et autour de la cime, ce qui en fait le plus vaste de Medford[39]. À la fin des années 1990, il fait face à des accès de vandalisme, de pollution par des détritus et de feux de forêt. Les patrouilles de police se multiplient alors sur la montagne, créant encore plus de tension au sein du département en raison de l'accès relativement difficile du parc. En 2000, la municipalité décide de mettre en place une barrière à l'entrée afin de limiter le trafic après certaines heures[40].

Développement économique[modifier | modifier le code]

Le piémont sud-ouest de la montagne abrite le cellier Roxy Ann, une cave de la région viticole de Rogue Valley ouverte en 2002[41]. Sur le versant opposé se trouve le premier bioréacteur du Sud de l'Oregon fonctionnant à partir d'une décharge, celle de Dry Creek. Le programme a été lancé en 2006 afin de produire de l'électricité à partir du méthane[42].

Le développement résidentiel et commercial de la région s'est accru au cours des dernières années. Une partie du parc Prescott doit être réaménagée avec la construction de nouvelles maisons[43],[44]. Les coûts de construction ont continué à augmenter, en partie à cause d'un projet de loi initié en 2003 prévoyant que les nouveaux bâtiments édifiés sur des terrains de 20 % d'inclinaison ou plus, avec des sols instables, subiraient une réglementation et un système d'approbation renforcés[45].

En 2006, les autorités du comté de Jackson annoncent un plan visant à déprotéger 567 hectares sur le versant sud-est de la montagne pour la construction d'une station touristique. L’Oregon Department of Fish and Wildlife s'y est finalement opposé[43].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Roxy Ann, NGS data sheet, United States National Geodetic Survey
  2. a et b (en) Paul Fattig, Bits of lost Takelma language preserved, Mail Tribune, Medford, Oregon, 16 août 1998
  3. a et b (en) Alicia E., Roxy Ann is named for pioneer woman, Mail Tribune, Medford, Oregon, 23 janvier 2006
  4. a et b (en) Bill Miller, A view of Roxy Ann Peak, Mail Tribune, Medford, Oregon, 23 septembre 2007
  5. a et b (en) Now then, Jennings, here it is, Mail Tribune, Medford, Oregon, 28 septembre 2002
  6. (en) Southern Oregon Cascades, peakpagger.com
  7. a, b et c (en) [PDF] John E. Faw, Medford Hazard Mitigation, University of Oregon Scholars' Bank, août 2004
  8. (en) Roxy Ann Peak, Oregon, peakbagger.com
  9. (en) Bill Miller, Tower will improve emergency services, Mail Tribune, Medford, Oregon, 31 décembre 2006
  10. (en) [PDF] Rogue River Basin TMDL, Oregon Department of Environmental Quality, décembre 2008
  11. (en) Beth Quinn, Colossal quake will come, Mail Tribune, Medford, Oregon, 4 décembre 1998
  12. (en) Ashland Trails Master Plan: Appendix C: Geology, City of Ashland, Trails Master Plan Committee, Parks & Recreation Department, Community Development Department, Public Works Department, National Park Service (Rivers, Trails, and Conservation Assistance Program), Ashland Woodlands and Trails Association, 7 février 2006.
  13. (en) John Darling, A Valley in Flux, Ashland Daily Tidings, Ashland, Oregon
  14. (en) [PDF] Comprehensive Plan: Section 4.03: Description of Major Rock Groups, City of Ashland, 2 september 2005
  15. (en) Damian Mann, Foundation against sliding, Mail Tribune, Medford, Oregon, 6 décembre 2003
  16. (en) [PDF] Earl Bates, Porter Lombard, Evaluation of Temperature Inversions and Wind Machine on Frost Protection in Southern Oregon, Agricultural Experiment Station, Oregon State University, Corvallis, juillet 1978
  17. (en) Medford WSO AP, Oregon (355429), Western Regional Center
  18. (en) Melissa Martin, Shade Trees vs Power Lines, Mail Tribune, Medford, Oregon, 14 novembre 2001
  19. (en) Freeman, Mark, Hidden 'danger', Mail Tribune, Medford, Oregon, 2 octobre 2008
  20. a et b (en) [PDF] M. Ralph Browning, The Distribution and Occurrence of the Birds of Jackson County, Oregon, North American Fauna, no 70, United States Fish and Wildlife Service
  21. (en) Bill Kettler, Under bright skies or lost in fog, Prescott Park enchants, Mail Tribune, Medford, Oregon, 27 février 2002
  22. a et b (en) John Rakestraw, op. cit., page 100
  23. a et b (en) Jill Briskley, Rededication ceremony honors Medford's first traffic officer who was shot and killed, Mail Tribune, Medford, Oregon, 16 mars 2003
  24. a, b, c, d et e (en) Matt Danielsson, op. cit., pages 32-33
  25. (en) Frank C. Baker, Special Laws, The Laws of Oregon, and the Resolutions and Memorials of the Sixteenth Regular Session of the Legislative Assembly Thereof, Salem, Oregon, State Printer, page 986
  26. (en) Prescott Park has its origins in 1929, Mail Tribune, Medford, Oregon, 1er janvier 2009
  27. a et b (en) Prescott Park, City of Medford
  28. (en) Constable George J. Prescott, The Officer Down Memorial Page, Inc.
  29. (en) Paul Fattig, Restoring Roxy Ann, Mail Tribune, Medford, Oregon, 3 mai 2008
  30. (en) Joy B. Dunn, op. cit., page 98
  31. (en) Grass fire on Roxy Ann threatens Medford homes; roads closed, Mail Tribune, Medford, Oregon, 21 septembre 2009
  32. (en) Anita Burke, Medford fire leaves 25,000 without power, snarls traffic, Mail Tribune, Medford, Oregon, 21 septembre 2009.
  33. a et b (en) Paris Achen, Medford fire chars 600 acres, Mail Tribune, Medford, Oregon, 22 septembre 2009
  34. a, b et c (en) Greg Stiles, Crews have line around 633-acre Medford fire, Mail Tribune, Medford, Oregon, 22 septembre 2009
  35. a et b (en) Crews protect evacuated houses, some residents likely to return home soon, Mail Tribune, Medford, Oregon, 21 september 2009
  36. (en) History for Medford, OR, Weather Underground
  37. a, b et c (en) Bill Kettler, Prescott Park gets new gate, Mail Tribune, Medford, Oregon, 3 avril 2001
  38. (en) Bill Kettler, Under bright skies or lost in fog, Prescott Park enchants, Mail Tribune, Medford, Oregon, 28 février 2003
  39. (en) Activities, Mail Tribune, Medford, Oregon, 18 août 2006
  40. (en) Jessica Smith, Police, neighbors work together to curtail damage to Prescott Park, Mail Tribune, Medford, Oregon, 22 juillet 2000
  41. (en) Roxy Ann Winery, Mail Tribune, Medford, Oregon, 28 septembre 2011
  42. (en) John Darling, Power Garbage, Mail Tribune, Medford, Oregon, 21 septembre 2006
  43. a et b (en) Damian Mann, Resort plan puts county, state at odds, Mail Tribune, Medford, Oregon, 31 janvier 2007
  44. (en) Candidate future growth areas, City of Medford
  45. (en) Damian Mann, Foundation against sliding, Mail Tribune, Medford, Oregon, 6 décembre 2003
Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 17 octobre 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.