Pibor (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pibor
Illustration
Caractéristiques
Longueur 320 km
Bassin 10 000 km2
Bassin collecteur Nil
Débit moyen 98 m3/s
Cours
Source Pibor Post
Se jette dans Rivière Sobat
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Drapeau du Soudan du Sud Soudan du Sud

8° 26′ 01″ N 33° 13′ 07″ E / 8.4337, 33.2185

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pibor.

Pibor est le nom d'une rivière du sud-est du Soudan du Sud dont une partie longe la frontière de l'ouest de l'Éthiopie et un sous-affluent du Nil, par la Sobat et le Nil Blanc.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source près de la ville soudanaise de Pibor Post[1], alimentée par plusieurs ruisseaux qui s'y rejoignent. Elle coule ensuite vers le nord sur près de 320 km en recevant les eaux des rivières Akobo et Gilo, pour rejoindre la rivière éthiopienne Baro et former la rivière Sobat qui est un affluent du Nil Blanc[2].

Les rivières Pibor, Baro, Gilo et Akobo drainent les plateaux d'Éthiopie. La rivière Baro es l'une des plus importante et apporte à elle seule 83 % de l'eau qui alimente la rivière Sobat. Durant la saison des pluies, entre juin et octobre, la rivière Baro contribue à elle seule à près de 10 % de l'eau du Nil à Assouan en Égypte. En revanche, ces rivières ont un débit très faible durant la saison sèche[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La frontière soudano-éthiopienne a été dessinée le long de la rivière Pibor en 1899 par deux ingénieurs royaux britanniques. ils n'avaient aucune connaissance du terrain, de ses habitants ou de leurs langues et manquaient par ailleurs de moyens. Plutôt que de tracer une ligne en fonction des peuples et des territoires traditionnels, essentiellement séparé par un escarpement entre les plaines et les terres hautes, ils ont simplement proposer de dessiner la frontière au milieu de la rivière Pibor, ainsi qu'une partie des rivières Akobo et Baro. Cette frontière ainsi définie fut adoptée dans le Traité Anglo-Ethiopien de 1902[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pibor Post est un village colonial construit en 1912, qui s'appelait initialement Fort Bruce.
  2. (en) Dictionnaire géographique de Merriam-Webster, Springfield, Merriam-Webster,‎ 1997, 3e éd. (ISBN 978-0-87779-546-9, LCCN 96052365), p929 (en)
  3. (en) Robert O. Collins, The Nile, New Haven, Yale University Press,‎ 2002 (ISBN 978-0-300-09764-1), p. 81; en ligne sur Google Books
  4. Robert Collins, The Nile, 2002, Yale University Press, ISBN 0-300-09764-6