Piazza del Campo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 19′ 06″ N 11° 19′ 53″ E / 43.31833, 11.33139

La Piazza del Campo, avec le Palazzo Pubblico et la Torre del Mangia

La Piazza del Campo (ou Il Campo) est la place principale de la ville de Sienne. Elle est reconnaissable par sa forme incurvée (comme une coquille St-Jacques) inclinée comme un amphithéâtre, la partie basse donnant sur le Palazzo Pubblico et sa tour la Torre del Mangia haute de 102 m.

Elle est le lieu de la course du célèbre Palio de Sienne.

En décembre 2005, le Project for Public Spaces a choisi la Piazza del Campo comme quatrième meilleure place du monde[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Festivités sur la place par Vincenzo Rustici.
La place au XIXe siècle par Paolo Lombardi

La ville de Sienne a toujours été fière et puissante, au point de rivaliser avec Florence. Malgré les luttes de factions entre Guelfes (partisans du pape) et Gibelins (partisans de l'empereur) et les conflits avec ses voisines (1260), la municipalité de Sienne a développé un soin constant pour embellir la ville. Dans une Italie où toutes les villes montrent fièrement leur puissance en orchestrant leur pouvoir par un urbanisme hautement politisé, Sienne fait construire la Piazza del Campo comme un véritable emblème Profitant d’importants travaux au palais de la commune, les Siennois engagent au début du XIIIe siècle les travaux du campo. Dès 1218, des officiers délégués par la commune arpentent et bornent l’espace de la future place. Des sommes considérables y sont allouées : on dégage notamment les espaces encombrés par diverses bâtisses. Pour donner de l’espace à cette place, les officiers communaux décident de réunir entre eux deux campi : le Campo San Paolo et le Campo del Fioro. Ils achètent les jardins avoisinants, puis les maisons ; un mur est élevé pour protéger la place de l’eau qui l’envahit régulièrement en automne et en hiver. Dans le même temps, on réorganise les commerces : les marchands de vin, les bouchers, les paysans et les marchés doivent aller s’installer près des portes de l’enceinte fortifiée. Les travaux prennent cependant du retard compte tenu des expropriations à effectuer (escaliers, terrains et balcons encombrent l’espace public pendant plus de cinquante ans ; les eaux usées et les déchets y sont régulièrement jeté).

Cette place magnifique fait la fierté de la municipalité qui, dès 1250, emploie des custodes (gardien de musée ou de monument, selon le dictionnaire Robert) pour surveiller le campo. 19 articles des statuts urbains de 1262 précisent les contraintes et les règlements de la place (pour chasser les vagabonds, les prostituées, interdire les cavalcades, les armes y étaient interdites ainsi que l'allaitement des nourrissons et la vente de figues[2]).

Description[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de la Piazza del Campo à Sienne

En forme de coquille, inclinée vers le Palazzo Pubblico, son sol, recouvert d'un pavage de briques assemblées en chevron, est divisé en 9 secteurs invoquant le Conseil des Neuf qui siège au Palais, ils sont séparées par des rigoles de pierre blanche marquant le sol[2].

Le Palio de Sienne, course effrénée et brutale qui s’était longtemps courue hors les murs, est depuis 1590, installée par la commune sur le Campo. La course perdit ainsi une partie de sa violence.

La fontaine en marbre, dite Fonte Gaia, originellement sculptée par Jacopo della Quercia entre 1409 et 1419 donne vers le centre haut de la place. Elle fut restaurée librement, en 1868, par Tito Sarrocchi (les éléments d'origine sont au musée de l'Œuvre).

Les palais qui la bordent sur le reste du pourtour[modifier | modifier le code]

  • Palazzo Petroni
  • Palazzo Piccolomini Salamoneschi
  • Palazzo Ragnoni
  • Palazzo Mezolombardi-Rinaldini
  • Palazzo Tornainpuglia Sansedoni
  • Palazzo Vincenti
  • Palazzo Sansedoni
  • Palazzo Rimbotti
  • Palazzo della Mercanzia
  • Palazzo Saracini
  • Palazzo Scotti
  • Palazzo Accarigi
  • Palazzo Alessi
  • Palazzo Mattasala Lambertini
  • Palazzo Berlighieri

Si le Palazzo Piccolomini (aujourd'hui siège des Archives d'État de Sienne) occupe le coin de la via Rinaldini donnant la place, sa façade principale reste sur la via Banchi di Sotto.

Galerie[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1985, le chanteur Mario Castelnuovo dédicace une chanson à la Piazza del Campo (contenu dans l'album È piazza del Campo), qui décrit la place pendant la course du Palio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Les meilleures places du monde, sur le site du Project for Public Spaces
  2. a et b Timothy Hyman, La Peinture siennoise - L'art d'une Cité-République (1278-1477), Thames & Hudson, 2007, Paris (ISBN 978 2 87811 289 4) p. 15

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :