Pi3 Orionis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

π3 Orionis

Description de cette image, également commentée ci-après

La position de Pi3 Orionis (π3) dans la constellation d'Orion.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 04h 49m 50,4s
Déclinaison +06° 57′ 41″
Constellation Orion
Magnitude apparente 3,19
Caractéristiques
Type spectral F6V
Indice U-B -0,01
Indice B-V 0,45
Indice J-K ?
Variabilité Suspectée
Astrométrie
Vitesse radiale 24,3 km/s
Mouvement propre μα = 463,44 mas/a
μδ = 11,62 mas/a
Parallaxe 124,13 ± 0,87 mas
Distance 26,3 ± 0,2 al
(8,06 ± 0,06 pc)
Magnitude absolue 3,66
Caractéristiques physiques
Masse 1,3 M
Rayon 1,3 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité L
Température 6 674 K
Métallicité 20-150 %
Rotation  km/s
Âge a

Autres désignations

Tabit, 1 Ori (Flamsteed), BD+06 762, FK5 1134, GCTP 1077.00, GJ 178, HD 30652, HIP 22449, HR 1543, LTT 11517, SAO 112106

Pi3 Orionis3 Ori / π3 Orionis), appelée traditionnellement Tabit, est une étoile située à environ 26 années-lumière dans la constellation d'Orion. On pense que l'étoile serait peut-être un système binaire. Bien que des exoplanètes n'aient pas encore été détectées autour de Pi3 Orionis, l'étoile est considérée comme une candidate de choix pour des planètes aussi petites que la Terre. Pi3 Orionis est l'étoile la plus brillante du bouclier que porte Orion.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pi3 Orionis est une étoile naine jaune-blanche de type spectral "F6V". Il a été calculé que l'étoile serait environ 1,3 fois plus massive que le Soleil, 1.3 fois plus grosse, et trois fois plus brillante. Son abondance en éléments plus lourds que l'hydrogène serait comprise entre 20 à 151 % de celle du Soleil (basé sur son abondance en fer). On pense que Pi3 Orionis possède une étoile compagne ; cependant cette dernière ne ferait pas partie du système.

Recherche de planètes[modifier | modifier le code]

Pi3 Orionis était classée septième dans l'ordre d'importance parmi 100 étoiles comprises dans le projet Terrestrial Planet Finder de la NASA (annulé en 2011) qui avait pour objectif de détecter et d'étudier des planètes telluriques.

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]