Piéride du vélar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pontia callidice

La Piéride du vélar ou Veiné de vert ou Marbré des alpages (Pontia callidice) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Pierinae et du genre Pontia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Pontia callidice (Hübner, 1800)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Piéride du vélar ou Veiné de vert se nomme Lofty Bath White en anglais, Alpen-Weißling en allemand et Bergresedawitje en néerlandais.

Pontia callidice kallora

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Pontia callidice callidice (Hübner, 1800), présent dans les Alpes et les Pyrénées
  • Pontia callidice chrysidice (Herrich-Schäffer, 1844), présent en Iran
  • Pontia callidice libanotica (Bernardi, 1966), présent au Liban
  • Pontia callidice hazara (Wyatt, 1961), présent en Afghanistan
  • Pontia callidice hinducucica (Verity, 1911), présent au Pamir
  • Pontia callidice kallora (Moore 1865), présent dans l'Himalaya
  • Pontia callidice duplati (Bernardi, 1965), présent en Chine
  • Pontia callidice amdensis (Verity, 1911,) présent en Chine
  • Pontia callidice amaryllis (Hemming, 1933) Tian-Shan, présent en Asie
  • Pontia callidice halasia (Huang & Murayama, 1992), présent en Chine

Description[modifier | modifier le code]

La Piéride du vélar est un papillon au-dessus blanc dont l'aile antérieure est marquée d'une tache noire discoïdale. La femelle présente des dessins plus noirs à l'apex des antérieures. Sur le revers, l'apex des antérieures et les ailes postérieures sont marquées de vert.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les œufs, de couleur orange, sont posés isolément et ont un temps d'incubation de 15 jours. Les chenilles bleu vert grisâtre sont marquées au dos de deux bandes de points jaunes et d'une bande jaune sur les flancs[1]. Elles donnent des chrysalides elles aussi gris bleuâtre.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Les adultes volent de juin à août en une seule génération, mais parfois en deux générations[1].

Il hiverne dans sa chrysalide, au stade nymphal.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont diverses brassicacées (crucifères) dont particulièrement Erysimum pumilum, Erysimum helveticum, des résédacées, Reseda glauca[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

La Piéride du vélar est présente en Europe dans les zones montagneuses en Suisse, Italie et Bavière et en Asie dans l'Himalaya et jusqu'en Chine.

En France métropolitaine, elle est présente dans les Alpes et les Pyrénées.

Biotope[modifier | modifier le code]

Ce papillon est inféodé aux prairies d'altitude entre 2 000 et 3 000 m.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier

Philatélie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, 2001, ISBN 2-603-00639-8

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Chinery et P. Leraut, Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé, (ISBN 2-603-01114-6).