Pièces en euro du Vatican

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les pièces en euro du Vatican sont les pièces en euro frappées par l'Italie et mises en circulation par l'Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato (IPZS) à Rome.

Description[modifier | modifier le code]

Comme toutes les pièces d'euro, les pièces vaticanes possèdent une face revers commune avec celles des autres pays de la zone euro, qui indique leur valeur faciale, et une face avers spécifique. Les huit pièces ont un dessin unique, celui à l'effigie du pape. De 2002 à 2005, elles sont à l'effigie de Jean-Paul II et à partir de 2006, à l'effigie de Benoît XVI. À noter qu'en juin 2005, une série de pièces a été émise représentant les armoiries du cardinal camerlingue, chef d'État intérimaire. Elles ont déjà connu plusieurs émissions, entre autres à la suite du décès en 2005 du pape Jean-Paul II. Sur tous les dessins figurent les douze étoiles de l'Union européenne.

En 2001, une convention monétaire entre l'Italie (au nom de la Communauté européenne) et le Vatican est passée : l'État de la Cité du Vatican est autorisé à émettre des pièces destinées à la circulation et des pièces de collection libellées en euros à partir du (JO C299/1 du 25 octobre 2001).

Le Vatican introduit ses nouvelles pièces à un prix qui dépasse leur valeur faciale, car ces pièces ne sont pas mises en circulation dans le circuit monétaire. Elles s'adressent aux collectionneurs et les tirages sont donc faibles. Sur le marché numismatique, elles font l'objet d'une spéculation effrénée. Or le Vatican a multiplié les émissions de nouvelles séries d'euros. La Commission européenne a voulu faire cesser ce qu'elle considère comme un abus, qui s'explique avant tout par la situation difficile des finances vaticanes, dont les recettes sont principalement en dollars, alors que les dépenses sont en euros. Après des négociations entre le Vatican et la Commission européenne, cette dernière a émis, le , une nouvelle réglementation obligeant d'une part les pays de la zone euro à émettre au moins la moitié de leurs pièces en euros à leur valeur faciale, et d'autre part à limiter les émissions en cas de changement de chef d'État [1].

Pour les images des faces communes et pour les caractéristiques techniques des pièces, voir l'article général sur les pièces en euro.

Taux de conversion[modifier | modifier le code]

L'euro a remplacé l'ancienne monnaie nationale, la lire vaticane, le (entrée dans la zone euro) au taux de conversion de 1 euro = 1936,27 VAL. Les pièces en euro vaticanes ont cours légal dans la zone euro depuis le .

Faces nationales[modifier | modifier le code]

1re série (2002-2005)[modifier | modifier le code]

Sur la première émission de pièces (2002-2005), la face nationale représente le buste du pape Jean-Paul II avec le texte « CITTA' DEL VATICANO ». Elle est l'œuvre du sculpteur Guido Veroi, le portrait ayant été gravé par Uliana Pernazza.

Pièces en euro du Vatican | Faces nationales | Première émission
0,01 €
0,02 €
0,05 €
Le pape Jean-Paul II.
0,10 €
0,20 €
0,50 €
Le pape Jean-Paul II.
1 €
2 €
Gravure sur la tranche (2 €)
Sur la tranche figure le chiffre 2
alterné six fois avec *.
Le pape Jean-Paul II.

2e série (2005)[modifier | modifier le code]

Lors de la période qui a séparé les pontificats de Jean-Paul II et Benoît XVI, une nouvelle face nationale a été émise en juin 2005. Elle représente les armoiries du cardinal camerlingue, chef d'État intérimaire, avec dans la partie supérieure, les termes « .SEDE.VACANTE.MMV. » écrits en arc de cercle. La légende « CITTA' DEL VATICANO » est inscrite dans la partie inférieure de la pièce[2].

Pièces en euro du Vatican | Faces nationales | Seconde émission
0,01 €
0,02 €
0,05 €
1 centime Vatican (série 2).png
2 centimes Vatican (série 2).png.png
5 centimes Vatican (série 2).png
Armoiries du cardinal camerlingue.
0,10 €
0,20 €
0,50 €
10 centimes Vatican (série 2).png
20 centimes Vatican (série 2).png
50 centimes Vatican (série 2).png
Armoiries du cardinal camerlingue.
1 €
2 €
Gravure sur la tranche (2 €)
1 euro Vatican (série 2).png.png
2 euros Vatican (série 2).png
Sur la tranche figure le chiffre 2
alterné six fois avec *.
Armoiries du cardinal camerlingue.

3e série (2006-2013)[modifier | modifier le code]

Les huit pièces représentent un portrait en buste de Benoît XVI. De part et d'autre du portrait apparaissent à gauche les initiales D.L. du sculpteur (Daniela Longo) et à droite la marque de l'atelier R. Les pièces ont été gravées par Maria Angela Cassol (pièces de 20 et 50 cents), Luciana de Simoni (pièces de 1 et 2 cents), Ettore Lorenzo Frapiccini (pièces de 5 cents et de 1 euro) et Maria Carmela Colaneri (pièce de 10 cents et 2 euros)[3].

La légende « CITTA' DEL VATICANO » suivie du millésime 2006 (ou suivant) est disposée en demi-cercle autour du portrait (place différente en fonction des valeurs). Les douze étoiles du drapeau européen entourent le dessin[3].

Pièces en euro du Vatican | Faces nationales | Troisième émission
0,01 €
0,02 €
0,05 €
1 centime Vatican (série 3).png
2 centimes Vatican (série 3).png
5 centimes Vatican (série 3).png
Buste de Benoît XVI.
0,10 €
0,20 €
0,50 €
10 centimes Vatican (série 3).png
20 centimes Vatican (série 3).png
50 centimes Vatican (série 3).png
Buste de Benoît XVI.
1 €
2 €
Gravure sur la tranche (2 €)
1 euro Vatican (série 3).png
2 euros Vatican.png
Edge Com Italy 2004.jpg
Buste de Benoît XVI.
Sur la tranche figure le chiffre 2 alterné six fois avec *.

4e série (2014- )[modifier | modifier le code]

À la suite de l'abdication de Benoît XVI et l'élection du nouveau pape François, une nouvelle série de pièces à l'effigie de ce dernier devrait voir le jour. Entre la démission du présent pape et l'élection de son successeur, le Vatican n'a plus le droit démettre une série "camerlingue", contrairement à ce qui s'était fait en 2005 à la suite du décès de Jean-Paul II. Cependant une pièce de 2 euros spécialement dédiée à cette occasion pourra être frappée, pièce non décomptée dans les deux pièces commémoratives que le pays a le droit (comme tout pays de la zone euro) de frapper.

Les nouvelles pièces représentent le pape François (profil gauche sur les 1, 2 et 5 centimes ; portrait de face sur les 10, 20 et 50 centimes ; portrait légèrement tourné sur la gauche pour 1 et 2 euros). Les mots «CITTA DEL VATICANO» figurent en haut, en demi-cercle. À droite se trouvent l'année d'émission, «2014», et la marque d'atelier «R». L'anneau externe des pièces représente les douze étoiles du drapeau européen. La gravure sur tranche de la pièce de 2 euros est : 2 *, répété six fois, orienté alternativement vers le haut et vers le bas[4].

Pièces en euro du Vatican | Faces nationales | Quatrième émission
0,01 €
0,02 €
0,05 €
Le pape François.
0,10 €
0,20 €
0,50 €
Le pape François.
1 €
2 €
Gravure sur la tranche (2 €)
Sur la tranche figure le chiffre 2
alterné six fois avec *.
Le pape François.

Pièces commémoratives de 2 euros[modifier | modifier le code]

Pour plus d'informations, voir l'article détaillé sur les pièces commémoratives de 2 euros.

Pièces commémoratives de 2 euros du Vatican
2004

L'État de la Cité du Vatican a émis une première pièce commémorative de 2 euros en 2004, à l’occasion du 75e anniversaire de la fondation de l’État de la Cité du Vatican.
Dans la partie intérieure figure une représentation schématique des murs d'enceinte de la Cité du Vatican avec la basilique Saint-Pierre à l'avant-plan. Les inscriptions 75° ANNO DELLO STATO et 1929-2004 apparaissent autour des bords gauche et supérieur droit de la partie centrale. Dans la partie inférieure droite, en plus petits caractères, figurent le nom du sculpteur Guido Veroi, ainsi que les initiales du graveur L.D.S. INC. (Luciana de Simoni). Les douze étoiles de l'Union européenne et l'inscription CITTA' DEL VATICANO sont placées autour de l'anneau extérieur.

2005

Une seconde pièce commémorative de 2 euros a été émise en 2005, pour célébrer les 20e Journées mondiales de la jeunesse organisées à Cologne en août 2005.
Dans la partie interne de la pièce figure une représentation de la cathédrale de Cologne avec une comète dans la partie supérieure du dessin. Dans la partie interne, sur le côté supérieur, les termes XX GIORNATA MONDIALE DELLA GIOVENTU' forment un demi-cercle, interrompu par la queue de la comète et une des tours de l'église. Les douze étoiles en demi-cercle ornent la partie supérieure de l'anneau externe. Au sommet, au sein de l'anneau externe, le millésime (2005) et la marque d'atelier R sont insérés entre les étoiles. Dans la partie inférieure de l'anneau externe, les termes CITTA' DEL VATICANO forment un demi-cercle. Dans la partie inférieure gauche, en plus petits caractères, figurent le nom du sculpteur Daniela Longo (la gravure étant de Ettore Lorenzo Frapiccini).

2006

À l'occasion du 5e centenaire de la Garde suisse pontificale en 2006, l'État de la Cité du Vatican a émis une troisième pièce commémorative de 2 euros.
La pièce représente un garde suisse prêtant solennellement serment sur le drapeau de la Garde. Le garde est entouré de l'inscription GUARDIA SVIZZERA PONTIFICIA formant un demi-cercle complété, dans la partie située sous le drapeau, par le nom de l'État émetteur CITTÀ DEL VATICANO. L'année 1506 apparaît à gauche, au-dessus de la signature du graveur O. ROSSI, qui longe la hampe du drapeau. L'année 2006 apparaît en haut à droite, au-dessus de la marque d'atelier R. Les douze étoiles du drapeau européen figurent sur le pourtour.

2007
À l'occasion du 80e anniversaire du Pape Benoît XVI en 2007, l'État de la Cité du Vatican a émis une quatrième pièce commémorative de 2 euros.
La partie interne de la pièce représente un buste du pape Benoît XVI de profil, tourné vers la gauche. La légende BENEDICTI XVI P.M. AETATIS ANNO LXXX CITTÀ DEL VATICANO est gravée autour du portrait. La marque d'atelier R, le millésime 2007 et les initiales du graveur, M.C.C. INC., apparaissent du côté gauche. Le nom de l'artiste, LONGO, apparaît du côté droit. Les douze étoiles du drapeau européen figurent sur l'anneau externe de la pièce.
2008
À l'occasion de 2008, année dédiée à Saint Paul, l'État de la Cité du Vatican a émis une cinquième pièce commémorative de 2 euros.
La partie interne de la pièce représente la conversion Saint Paul : se rendant à Damas, représentée en arrière-plan, Saint Paul ébloui par une lumière venant du ciel tombe de son cheval qui se cabre. Deux inscriptions en arc de cercle entourent le dessin : à gauche le pays émetteur CITTÀ DEL VATICANO et à droite la légende : ANNO SANCTO PAULO DICATO. Le millésime 2008 se trouve à droite, ainsi que la marque monétaire R et le nom de l'artiste VEROI ; tout en bas, le sigle du graveur Luciana De Simoni L.D.S. INC. Sur l'anneau externe de la pièce figurent les douze étoiles du drapeau européen.
2009
À l'occasion de l'Année mondiale de l'astronomie. La partie interne de la pièce représente une allégorie de la naissance des étoiles et des planètes, ainsi que plusieurs instruments d'astronomie. La marque d'atelier «R» est située dans le quadrant inférieur gauche, le millésime «2009» est situé en bas. Autour du dessin en bas à gauche, la légende «ANNO INTERNAZIONALE DELL'ASTRONOMIA»; en haut à droite, l'indication du pays émetteur «CITTÁ DEL VATICANO». L'anneau externe de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.
2010
À l'occasion de l'année sacerdotale[5]. La partie interne de la pièce représente un berger sauvant un agneau de la gueule d'un lion. Deux inscriptions en arc de cercle entourent le dessin : en haut, l'indication du pays émetteur CITTÀ DEL VATICANO et en dessous, le sujet de commémoration ANNO SACERDOTALE, le tout en italien. Le millésime 2010 apparaît à gauche du dessin, la marque de l'atelier R en bas et le nom de l'artiste VEROI, à droite. L'anneau externe de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.
2011
À l'occasion des 26e journées mondiales de la jeunesse[6]. La partie interne de la pièce représente, en son centre, de jeunes gens et des drapeaux, auxquels s’ajoutent la marque d’atelier «R» et l’année «2011». En haut, le long de la limite extérieure de l’anneau intérieur, apparaissent, de gauche à droite, les inscriptions «XXVI» et «G.M.G.», pour Giornata Mondiale della Gioventù (Journées mondiales de la jeunesse). En bas est indiqué le nom du pays émetteur, «CITTÀ DEL VATICANO». L’anneau extérieur de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.
2012
À l'occasion de la 7e Rencontre Mondiale des Familles[7]. La partie interne de la pièce représente une famille devant la Cathédrale de Milan. Les inscriptions «VII INCONTRO MONDIALE DELLE FAMIGLIE», «CITTÁ DEL VATICANO» sont visibles ainsi que le millésime «2012», le nom de l'artiste «G.

TITOTTO», la signature du graveur «LDS Inc», et la marque d'atelier «R». L'anneau extérieur de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prudhomme 2009
  2. Spécifications des pièces au Journal officiel de l'UE (PDF) : JO C 308 du 06/12/2005
  3. a et b Ces pièces sont décrites dans le JO C186/02 du 9 août 2006.
  4. Spécifications des pièces au Journal officiel de l'UE (PDF) : Nouvelles faces nationales des pièces en euros destinées à la circulation, Journal officiel de l'Union européenne, 2013/C 379/11, 28 décembre 2013.
  5. JO C 212/03 du 05/08/2010 : Vatican 2010 (Année sacerdotale)
  6. JO C 301/5 du 12/10/2011 : Vatican 2011 (26e journées mondiales de la jeunesse)
  7. JO C 313/04 du 17/10/2012 : Vatican 2012 (7e Rencontre Mondiale des Familles)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cécile Prudhomme, « Bruxelles met le holà aux chers euros du Vatican », Le Monde,‎ 7 mars 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :