Pièces en euro de Saint-Marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les pièces en euro de Saint-Marin sont les pièces en euro émises par la République de Saint-Marin en vertu de ses accords avec l'Union européenne. Dans la pratique, elles sont frappées en Italie par l'Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato (IPZS) à Rome.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2001, une convention monétaire entre l'Italie (au nom de la Communauté européenne) et Saint-Marin est passée : la République de Saint-Marin est autorisée à émettre des pièces destinées à la circulation et des pièces de collection libellées en euros à partir du 1er janvier 2002 (JO C209/1 du 27 juillet 2001).

Taux de conversion[modifier | modifier le code]

L'euro a remplacé l'ancienne monnaie nationale, la lire de Saint-Marin, le 1er janvier 1999 (entrée dans la zone euro) au taux de conversion de 1 euro = 1936,27 SML. Les pièces en euro saint-marinaises ont cours légal dans la zone euro depuis le 1er janvier 2002.

Description[modifier | modifier le code]

Comme toutes les pièces d'euro, les pièces saint-marinaises possèdent une face revers commune avec celles des autres pays de la zone euro, qui indique leur valeur faciale, et une face avers spécifique. Les huit pièces ont toutes des dessins différents conçus par Frantisek Chochola, un dessinateur allemand, et représentent des monuments et symboles de la république. Toutes les pièces présentent le mot « SAN MARINO ». Sur tous les dessins figurent les douze étoiles de l'Union européenne.

Pour les images des faces communes et pour les caractéristiques techniques des pièces, voir l'article général sur les pièces en euro.

Du fait de leur petit tirage et de leur vente par souscription aux collectionneurs, aucune de ces pièces ne circule réellement. Sur le marché numismatique, elles font l'objet d'une spéculation effrénée.

Faces nationales[modifier | modifier le code]

Pièces en euro de Saint-Marin | Faces nationales
0,01€
0,02€
0,05€
La troisième tour (Montale). Le monument de la Liberté. La première tour (Guaita).
0,10€
0,20€
0,50€
La basilique de Saint-Marin. Saint Marin représenté par un portrait du peintre Giovan Guercino. Les Trois tours de Saint-Marin
(Guaita, Cesta et Montale).
1€
2€
Gravure sur la tranche (2€)
Sur la tranche figure le chiffre 2
alterné six fois avec **
pour un total de douze étoiles.
Les armes officielles
de la République
.
Le Palazzo Publico.

Pièces commémoratives de 2 euros[modifier | modifier le code]

Pour plus d'informations, voir l'article détaillé sur les pièces commémoratives de 2 euros.

Pièces commémoratives de 2 euros de Saint-Marin
2004

La République de Saint-Marin a émis une première pièce commémorative de 2 euros en 2004, en l'honneur de Bartolomeo Borghesi (historien et numismate).
Les douze étoiles de l'Union européenne placées sur le pourtour de la pièce et l'année d'émission 2004 en bas au centre entourent le buste de Bartolomeo Borghesi. À la gauche du buste figure l'inscription BARTOLOMEO BORGHESI, tandis que la lettre R et les initiales du graveur E.L.F. sont superposées. L'inscription SAN MARINO apparaît à la droite du buste.

2005

Une seconde pièce commémorative de 2 euros a été émise en 2005, pour célébrer 2005 année mondiale de la physique.
Dans la partie interne de la pièce, une interprétation libre du tableau allégorique La fisica antica ou l'étude des planètes, représentant Galilée. Dans l'illustration, sur un bureau sous un globe, le millésime. À gauche de l'image, la marque d'atelier R. À droite, les initiales du graveur LDS. Dans la partie interne, sur le côté supérieur, les mots SAN MARINO formant un demi-cercle, et sur le côté inférieur, les mots ANNO MONDIALE DELLA FISICA. Dans l'anneau externe, les douze étoiles de l'Union européenne. Entre les étoiles, des parties d'un atome stylisé recouvrant toute la pièce.

2006

En 2006, la république de Saint-Marin a émis une troisième pièce commémorative de 2 euros à l'occasion du 500e anniversaire de la mort de Christophe Colomb.
La pièce montre un portrait de Christophe Colomb et une représentation des trois caravelles ; au-dessus du portrait figurent l'inscription SAN MARINO et une rose des vents ; au milieu, la marque d'atelier R ; au-dessous, les dates 1506 - 2006 dans un cartouche, ainsi que les initiales du graveur Luciana De Simoni LDS. Sur l'anneau extérieur, les douze étoiles du drapeau européen entourent le dessin.

2007

En 2007, la république de Saint-Marin a émis une quatrième pièce commémorative de 2 euros pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Giuseppe Garibaldi. L'anneau intérieur de la pièce représente un portrait de Giuseppe Garibaldi.
L'inscription SAN MARINO et le millésime 2007 sont gravés le long de l'anneau du côté gauche et du côté droit respectivement. La marque d'atelier R et les initiales de l'artiste, Ettore Lorenzo Frapiccini, E.L.F., apparaissent du côté gauche de l'anneau interne. Les douze étoiles du drapeau européen figurent sur l'anneau externe de la pièce.
Gravure sur tranche : 2 ★★, répété six fois, orienté alternativement vers le haut et vers le bas.

2008

En 2008, la république de Saint-Marin a émis une cinquième pièce commémorative de 2 euros pour célébrer l'année européenne du dialogue interculturel. La partie interne de la pièce représente les différentes cultures des cinq continents présentes sur le continent européen, symbolisées par cinq silhouettes humaines et par les textes sacrés des différentes communautés. Les inscriptions en arc de cercle complètent le dessin : en haut, SAN MARINO, au dessus-du millésime 2008 ; en bas, ANNO EUROPEO DEL DIALOGO INTERCULTURALE et les initiales E.L.F. de l'artiste, Ettore Lorenzo Frapiccini ; à gauche, la marque d'atelier R.
Gravure sur tranche : 2 ★★, répété six fois, orienté alternativement vers le haut et vers le bas.

2009

À l’occasion de 2009, année européenne de la créativité et de l'innovation. La partie interne de la pièce représente des objets évoquant la recherche scientifique : livre, compas, éprouvette, fiole. À gauche les trois plumes emblématiques de la république de Saint-Marin. À droite, le millésime 2009 et la marque d'atelier R. Au-dessus, la légende CREATIVITÁ INNOVAZIONE. En dessous, le pays émetteur SAN MARINO et les initiales A. M. de l'artiste. L'anneau externe de la pièce comporte les douze étoiles du drapeau européen..

2010

En 2010, le Saint-Marin a édité une pièce, qui commémore le 500e anniversaire de la mort d'Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi (1445 - 1510), peintre italien de l'Ecole Florentine, mieux connu sous le nom de Sandro Botticelli ou Il Botticello ..

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :