Pièces de monnaie grecques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les pièces de monnaie grecques sont une des représentations physiques, avec les billets de banque, de la monnaie de la Grèce.

L'unité monétaire grecque[modifier | modifier le code]

La drachme (GRD[1]) était l’ancienne devise [2] de la Grèce moderne, entre 1832 et le 31 décembre 2000, date laquelle elle fut remplacée par l'euro.

La drachme était divisée en 100 lepta

Orthographe grecque de la monnaie[modifier | modifier le code]

  • drachme : ἑλληνικὴ δραχμή romanisé ellinikí drakhmí, pl. δραχμές romanisé drakhmés, ou jusqu’en 1980 δραχμαί romanisé drakhmé
  • lepto : λεπτό romanisé leptó, pl. λεπτά romanisé leptá

Les pièces de monnaie de Grèce[modifier | modifier le code]

La série du roi Paul Ier (1947-1964)[modifier | modifier le code]

Paul Ier devient roi des Hellènes en 1947 après

Il faut cependant attendre 1954 pour voir apparaître la nouvelle série de pièces de monnaies grecques, les précédentes datant de la période républicaine des années 1930.

Les nouvelles pièces grecques portent les attributs de la royauté :

  • la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ (Royaume de Grèce).
  • une couronne royale sur l'avers des pièces de 5, 10 et 20 lepta,
  • le buste du roi Paul Ier sur l'avers des pièces de 50 lepta, 1, 2, 5, 10 et 20 drachmes,
  • les armoireries royales grecques[3] sur le revers des pièces de 50 lepta, 1, 2, 5 et 10 drachmes.
Valeur Paramètres techniques Description Millésimes
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers Artiste
5 lepta 20 mm 0,90 g Aluminium lisse avec trou central la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ, une couronne et le millésime la valeur faciale 5 ΛΕΠΤΑ et deux épis de blé Vassilis Falireas de 1954 à 1965
10 lepta 22 mm 1,00 g la valeur faciale 10 ΛΕΠΤΑ et deux grappes de raisin
20 lepta 24 mm 1,20 g la valeur faciale 20 ΛΕΠΤΑ et une branche d'olivier
50 lepta 18 mm 2,30 g cupronickel (75 % Cu, 25 % Ni) cannelé Buste du roi Paul Ier avec la mention ΠΑYΛOΣ ΒΑΣΙΛΕΥΣ ΤΩΝ ΕΛΛΗΝΩΝ et le millésime les armoiries grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ
1 drachme 21 mm 4,00 g les armoiries grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜH
2 drachmes 24 mm 6,00 g les armoiries grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜEΣ
5 drachmes 28 mm 9,05 g les armoiries grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜEΣ
10 drachmes 30 mm 10,10 g les armoiries grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜEΣ de 1959 à 1965
20 drachmes Argent 835 Thétis, (nymphe marine), la valeur faciale 20 ΔΡX de 1960 à 1965

La première série (1966-1970) de Constantin II (1964-1973)[modifier | modifier le code]

Constantin II devient roi des Hellènes en 1964. Il succède à son père Paul Ier.

La première série du nouveau roi est dans la continuité de celle de l'ancien roi :

  • des pièces de 5, 10 et 20 lepta strictement identiques à celles de Paul Ier.
  • la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ (Royaume de Grèce), sur toutes les pièces.
  • le buste du roi Constantin II sur l'avers des pièces de 50 lepta, 1, 2, 5 et 10 drachmes.
  • les armoireries royales grecques sur le revers des pièces de 50 lepta, 1, 2, 5 et 10 drachmes.
Valeur Paramètres techniques Description Millésimes
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers Artiste
5 lepta 20 mm 0,90 g Aluminium lisse avec trou central la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ, une couronne et le millésime la valeur faciale 5 ΛΕΠΤΑ et deux épis de blé Vassilis Falireas de 1965 à 1971
10 lepta 22 mm 1,00 g la valeur faciale 10 ΛΕΠΤΑ et deux grappes de raisin
20 lepta 24 mm 1,20 g la valeur faciale 20 ΛΕΠΤΑ et une branche d'olivier
50 lepta 18 mm 2,30 g cupronickel (75 % Cu, 25 % Ni) cannelé Buste du roi Constantin II avec la mention ΚΩΝΣΤΑΝΤΙΝΟΣ ΒΑΣΙΛΕΥΣ ΤΩΝ ΕΛΛΗΝΩΝ et le millésime les armoiries royales grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ de 1966 à 1970
1 drachme 21 mm 4,00 g les armoiries royales grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜH
2 drachmes 24 mm 6,00 g les armoiries royales grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜEΣ
5 drachmes 28 mm 9,05 g les armoiries royales grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜEΣ
10 drachmes 30 mm 10,10 g les armoiries royales grecques, la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ et la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜEΣ de 1968

La seconde série (1971-1973) de Constantin II (1964-1973) sous la dictature des colonels[modifier | modifier le code]

En 1967, un coup d'État militaire instaure la Dictature des colonels. Le roi Constantin II se réfugie en Italie. Malgré l'exil du souverain, la monarchie est conservée.

Dans une première étape (1967-1970), les pièces de la série précédente continuent à être frappées.

Ensuite, au début des années 70, une seconde série à l'éffigie du souverain Constantin II est émise, avec toujours :

  • la mention ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ (Royaume de Grèce) sur toutes les pièces.
  • le buste du roi Constantin II sur l'avers des pièces de 50 lepta, 1, 2, 5 et 10 drachmes.

Une partie des symboles royaux disparaît cependant :

  • la couronne royale et les armoireries royales de la Grèce sont remplacées par le symbole du nouveau pouvoir : un soldat debout devant un phoenix flamboyant, avec L'inscription 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967 (21 avril 1967).

La pièce de 5 lepta disparaît de la série des lepta.

Valeur Paramètres techniques Description Millésimes
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers Artiste
10 lepta 20 mm 1,10 g Aluminium lisse Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967 et le millésime Deux dauphins, un trident et la valeur faciale ΛΕΠΤΑ 10 ΛΕΠΤΑ Vassilis Falireas et Nikos Perantinos 1973
20 lepta 22 mm 1.30 g la valeur faciale 20 ΛΕΠΤΑ et une branche d'olivier
50 lepta 18 mm 2,30 g cupronickel (75 % Cu, 25 % Ni) cannelé Buste du roi Constantin II avec la mention ΚΩΝΣΤΑΝΤΙΝΟΣ ΒΑΣΙΛΕΥΣ ΤΩΝ ΕΛΛΗΝΩΝ Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967, la valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ et le millésime de 1971 et 1973
1 drachme 21 mm 4,00 g Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967, la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜH et le millésime
2 drachmes 24 mm 6,10 g Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967, la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜEΣ et le millésime
5 drachmes 28 mm 8,90 g Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967, la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜEΣ et le millésime
10 drachmes 30 mm 10,05 g Un soldat devant le phoénix entourés de l'inscription ΒΑΣΙΛΕΙΟΝ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΟΣ avec la mention 21 ΑΠΡΙΛΙΟΥ 1967, la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜEΣ et le millésime

La première série de la république (1973-1974), sous la dictature des colonels[modifier | modifier le code]

En 1973, Gheórghios Papadópoulos dépose officiellement le roi Constantin II de Grèce. Une république parlementaire présidentielle est instaurée et Papadópoulos, seul candidat, est élu président de la République pour huit ans.

Tous les symboles royaux disparaissent dans cette nouvelle série de pièces, au profit de personnages ou de symboles mythologiques, avec :

  • la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ (République hellénique) sur toutes les pièces.
  • les armoireries de la junte des colonels : le phénix flamboyant sur toutes les pièces.
Valeur Paramètres techniques Description Millésimes
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers Artiste
10 lepta 20 mm 1,10 g Aluminium lisse Le phénix entourés de l'inscription ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime Deux dauphins, un trident et la valeur faciale ΛΕΠΤΑ 10 ΛΕΠΤΑ I. Stinis et Nikos Perantinos 1973
20 lepta 22 mm 1,30 g la valeur faciale 20 ΛΕΠΤΑ et une branche d'olivier
50 lepta 18 mm 2,30 g Cu 79 %, Zn 20 %, Ni 1 % cannelé la valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ sous un motif abstrait
1 drachme 21 mm 4,00 g la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜH sous une chouette, symbole de la déesse Athena
2 drachmes 24 mm 6,10 g la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜEΣ sous une chouette, symbole de la déesse Athena
5 drachmes 25 mm 9,10 g Cu 75 % Ni 25 % la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜEΣ sous Pégase, un cheval ailé
10 drachmes 27 mm 10,05 g la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜEΣ sous Pégase, un cheval ailé
20 drachmes 29 mm 11,00 g Cu 92 %, Al 6 %, Ni 2 % lisse la valeur faciale 20 ΔΡΧ à côté d'un buste de la déesse Athena

La deuxième série (1975-1982) de la république parlementaire grecque[modifier | modifier le code]

Le régime des colonels tombe suite à la crise chypriote. En 1975, la Grèce devient une république parlementaire avec une nouvelle constitution.

Une nouvelle série de pièce est frappée sur des thèmes historiques et mythologiques :

  • l'inscription ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ (République hellénique) sur toutes les pièces
Valeur Paramètres techniques Description millésimes
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers Graveur
10 lepta 20,0 mm 1,10 g Aluminium lisse Les armories de la Grèce entourées de deux branches d'olivier, avec la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime Un taureau avec la valeur faciale 10 ΛΕΠΤΑ L. Orphanos 1976-1978
20 lepta 22,0 mm 1,30 g Un étalon avec la valeur faciale 20 ΛΕΠΤΑ 1976
50 lepta 18,00 mm 2,50 g Cu 79 % - Zn 20 % - Ni 01 % lisse Le buste de Markos Botsaris avec son nom ΜΑΡΚΟΣ ΜΠΟΤΣΑΡΗΣ La valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ avec l'nscription ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime Nikos Perantinos 1976-1984
1 drachme 21,00 mm 4,10 g cannelée Le buste de Constantin Kanaris avec son nom ΚΩΝΣΤΑΝΤΙΝΟΣ ΚΑΝΑΡΗΣ En fond, une corvette, la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜΗ avec l'nscription ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1976-1986
2 drachmes 24,00 mm 6,10 g Le buste de Georgios Karaiskakis avec son nom ΓΕΩΡΓΙΟΣ ΚΑΡΑΙΣΚΑΚΗΣ Deux fusils croisés, la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜΑΙ avec l'nscription ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1976-1982
5 drachmes 22,5 mm 5,50 g 75 % Cu 25 % Ni lisse Le buste d'Aristote avec son nom ΑΡΙΣΤΟΤΕΛΗΣ la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜΑΙ, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime Theodoros Papagiannis 1976-1980
10 drachmes 26,0 mm 7,50 g lisse Le buste de Démocrite avec son nom ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜΑΙ, le symbole de l'atome, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime Theodoros Papagiannis et L. Orphanos
20 drachmes 29,0 mm 11,15 g 92 % Cu 6 % Al 2 % Ni cannelée Le buste de Péricles avec son nom ΠΕΡΙΚΛΗΣ Le fronton du Parthénon, la valeur faciale 20 ΔΡΑΧΜAI, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1976-1980
50 drachmes 31,0 mm 12,00 g 75 % Cu 25 % Ni lisse Le buste de Solon avec son nom ΣΟΛΩΝ des vagues, la valeur faciale 50 ΔΡΑΧΜAI, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime V. Sampatakos 1980

En 1982, les pièces dont la valeur est en drachmes subissent une légère modification dans l'orthographe : ΔΡΑΧΜAI devient ΔΠΑΧΜΕΣ

Pièces ayant cours lors du passage à l’euro[modifier | modifier le code]

Avec la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ, (République grecque)

série de pièces de la république parlementaire de Grèce (1976- ) [1]
Valeur Paramètres techniques Description Date de la première frappe
Diamétre Poids Composition Bord Avers Revers
50 lepta 18,0 mm 2,50 g 79 % Cu 20 % Zn 01 % Ni lisse Markos Botzaris la valeur faciale 50 ΛΕΠΤΑ, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1976
1 drachme 18,0 mm 2,75 g 99 % Cu 01 % P lisse Laskarina Bouboulina la valeur faciale 1 ΔΡΑΧΜH, une corvette modèle 1821, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1988
2 drachmes 21,00 mm 3,50 g lisse Manto Mavrogenous la valeur faciale 2 ΔΡΑΧΜEΣ, des symboles marins de 1821, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime
5 drachmes 22,5 mm 5,50 g 75 % Cu 25 % Ni lisse Aristote la valeur faciale 5 ΔΡΑΧΜEΣ, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1976
10 drachmes 26,0 mm 7,50 g lisse Démocrite la valeur faciale 10 ΔΡΑΧΜEΣ, le symbole de l'atome, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime
20 drachmes 24,5 mm 7,00 g 92 % Cu 6 % Al 2 % Ni cannelée Dionýsios Solomós la valeur faciale 20 ΔΡΑΧΜEΣ, une branche d'olivier, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1986
50 drachmes 27,5 mm 9,00 g Homère la valeur faciale 50 ΔΡΑΧΜEΣ, un vaisseau de l'antiquité, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1990
100 drachmes 29,50 mm 10,00 g Alexandre le Grand la valeur faciale 100 ΔΡΑΧΜEΣ, un soleil, la mention ΕΛΛΗΝΙΚΗ ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ et le millésime 1986

Pièces commémoratives[modifier | modifier le code]

  • 50 drachmes
  • 100 drachmes
  • 500 drachmes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jean-Paul Divo, Modern Greek coins, 1828-1968 : A Detailed Description of Every Known Greek and Cretan Coin from the Time of Capodistrias until the Present Time, with valuations, Zurich, Bank Leu,‎ 1969

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ancien code ISO 4217 de la drachme grecque
  2. devise ou unité monétaire
  3. Armoireries de la maison Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg dont est issu le deuxième roi, Georges Ier de Grèce et ses descendants.