Pièces buccales de l'insecte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Principaux types de pièces buccales des insectes

Les pièces buccales forment l'appareil buccal de l'insecte. Ces pièces sont portées sur la tête.

Schéma montrant les pièces buccales d'un insecte de la famille des Cerambycidae
La trompe ou "proboscis" (maxilles modifiées) d'un papillon

Chez les insectes, le labre (labrum) est suivi par les mandibules, les maxilles. L’ensemble des pièces de la langue (voir infra), dont le labium, qui est une structure simple qui a évolué à partir d'une paire d'appendices tels le labre, mais qui porte toujours des palpes segmentés à la différence du labre. La pièce buccale la moins modifiée des insectes est celle du type mâcheur, comme celle trouvée chez la sauterelle et chez la plupart des coléoptères, entre autres.

Dans l'ordre des hémiptères, les pièces buccales sont spécialisées pour percer et sucer. Le type en sont les pièces buccales d'un puceron, qui perce les tissus des plantes et aspire la sève.

Une autre variation plus avancée est le type siphoneur des papillons; chez qui les maxilles forment une longue trompe (proboscis) qui est enroulée au repos, mais qui peut être déroulée pour aspirer le nectar des fleurs.

Le type primitif est le type mâcheur avec :

  • le labre : pièce unique de la bouche formant la lèvre supérieure (1re pièce buccale), il couvre la base des mandibules et forme la voûte de la cavité buccale des insectes. Il est situé en avant ou au-dessous de l'épistome. Ce sclérite impair, habituellement mobile, est séparé du clypeus par une suture dite clipéo-labrale. C'est, morphologiquement, un segment céphalique.
  • les mandibules, première paire d'appendices buccaux.
  • la langue est un système complexe ; parmi les différentes pièces d'une langue on trouve :
    • les maxilles, ou mâchoires, portant :
      • la galea en appendice, plus ou moins allongée ;
    • les palpes, petits appendices des pièces buccales, portant souvent les organes sensoriels du toucher, du goût et de l'odorat, grâce à la présence de sensilles :
      • le palpe labial et
      • le palpe maxillaire ;
    • le labium ; ancestralement le labium résulte de la fusion de la deuxième paire de maxilles (Mx2) pour donner un "appendice" impair ;
    • la glosse et
    • les paraglosses.

Voir aussi[modifier | modifier le code]