Physalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Physalia est un genre de cnidaires pélagiques urticants (de l'ordre des siphonophores).

Description[modifier | modifier le code]

Les physalies sont des organismes coloniaux formés de plusieurs colonies de cnidaires spécialisées formant un méta-organisme. Celui-ci se présente sous la forme d'un siphonophore marin, composé d'un flotteur surmonté d'une voile et duquel partent de nombreux tentacules. Chaque colonie comporte quatre types de polypes translucides, possède de très longs et fins tentacules qui peuvent dépasser 40 mètres de long et qui provoquent de graves brûlures. Les lésions urticantes provoquées par les Physalia peuvent entraîner un collapsus cardiovasculaire.

Biotope[modifier | modifier le code]

Les Physalia se déplacent en grands nombres au large dans les mers tropicales, mais on peut en rencontrer parfois près des côtes aquitaines et de Charente-Maritime où elles peuvent s'échouer.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Le genre compte selon les classifications une ou deux espèces appelées physalies : Physalia physalis et Physalia utriculus.

La première fréquente l'océan Atlantique, et la seconde l'Indo-pacifique. Cette dernière n'est plus admise par World Register of Marine Species (21 octobre 2013)[1] et ITIS (21 octobre 2013)[2], mais toujours par NCBI (21 octobre 2013)[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]