Phyllis Dillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dillon.

Phyllis Dillon est née le 1er janvier 1948 à Linstead, paroisse de Sainte-Catherine en Jamaïque.

Elle est une chanteuse s'illustrant dans le rocksteady et le reggae. Découverte par Lynn Taitt, elle enregistre à partir de 1966 ses premiers titres sur Treasure Isle pour Duke Reid : Perfidia, It's Rocking Time, Love Letters en duo avec Alton Ellis, Woman Of The Ghetto, etc. Elle s'installe à New York en 1967 où elle chante avec les Bucaneers, puis cesse toute activité musicale en 1971, avant de revenir en 1993 au Festival Rock Steady de Portmore en Jamaïque, et l'année suivante à Londres. Elle meurt des suites d'un cancer le 15 avril 2004.

Sources[modifier | modifier le code]

Maréchal Yannick, L'Encyclopédie du Reggae 1960-1980,Editions Alternatives, 2005, Paris.