Phycoérythrine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La phycoérythrine est une phycobiliprotéine.

C'est un pigment rouge que l'on trouve chez certaines cyanobactéries, la plupart des algues rouges et certains cryptophytes. Il est utilisé comme marqueur fluorescent, lors de cytométrie en flux ou de microscopie confocale par exemple.

Composition[modifier | modifier le code]

La phycoérythrine est un hétéro-pigment constitué d'une apoprotéine et d'un chromophore. L'apoprotéine comporte deux sous-unités : l'α-phycoérythrine et la ß-phycoérythrine. Les chromophores sont la phycoérythrobiline (PEB) et la phycourobiline (PUB), liés par covalence au peptide.

La phycoérythrobiline est un des chromophores de la phycoérythrine.

On distingue quatre classes de phycoérythrine selon les chromophores liés et selon les propriétés d'absorption et d'émission de fluorescence :

  • la C-phycoérythrine (C-PE) lie deux PEB par sous-unité α et trois PEB par sous-unité ß,
  • la CII-phycoérythrine (CII-PE) lie deux PEB par sous-unité α et deux PEB et une PUB par sous-unité ß,
  • la C-phycoérythrine lie deux PEB par sous-unité α et trois PEB par sous-unité ß
  • le R-phycoérythrine lie deux PEB par sous-unité α et deux PEB et une PUB par sous-unité ß.