Phuket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville thaïlandaise. Pour l'île, voir Île de Phuket. Pour la province de Thaïlande, voir Province de Phuket.
Phuket
เทศบาลนครภูเก็ต
Centre-ville de Phuket (2008).
Centre-ville de Phuket (2008).
Administration
Pays Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Province province de Phuket
Démographie
Population 75 573 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 7° 53′ 17″ N 98° 23′ 51″ E / 7.888056, 98.3975 ()7° 53′ 17″ Nord 98° 23′ 51″ Est / 7.888056, 98.3975 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (administrative)

Voir sur la carte Thaïlande administrative
City locator 14.svg
Phuket

Phuket (en thaï เทศบาลนครภูเก็ต) est une ville du sud de la Thaïlande, capitale de la province de Phuket (qui englobe notamment l'île de Phuket et d'autres îles environnantes). En 2007, elle comptait 75 573 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette station balnéaire se situe sur la côte Sud-Est de l'île de Phuket, au bord de la baie de Phuket.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la ville, comme de l'île en général, est de type Mousson selon la Classification de Köppen. Cependant, sa proximité avec l'équateur minimise les effets de la mousson : les saisons sont donc moins marquées que dans le centre et le nord de la Thaïlande. Les températures restent très homogènes dans l'année avec une moyenne supérieure de 31°c et inférieure de 24°C. La moyenne des précipitations est 2 337 mm avec un pic entre avril et novembre (septembre étant le mois le plus pluvieux, 419,1 mm en moyenne).

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2007, la ville de Phuket comptait 75 573 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien bâtiment de style sino-colonial (ou Sino-Portugaise) en centre-ville.

La ville fut fondée au début du XIXe siècle par des marchands Chinois et Malais venus exploiter les mines d'étain. Malgré un important incendie qui détruisit la plus grande partie de la cité, celle-ci se développa et prospéra pour devenir le centre commercial, social, et politique de l'île.
Le début du XXe siècle siècle fut une période de forte croissance pour la ville. L'exploitation des mines d'étain et la politique du gouverneur Rasada Korsimbi contribua à la prospérité et à la diversification de l'économie de toute l'île.

Le 13 février 2004, Phuket a obtenu le statut officiel de ville (Thesaban nakhon en thaï), en dépassant les 50 000 habitants.

Elle a subi le tsunami du 26 décembre 2004[1].

Transport[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Phuket se situe à 32 km au nord du centre-ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Boulanger, Tsunami : retour sur le raz-de-marée du 26 décembre, 4 janvier 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :