Phototrophie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La phototrophie est le type trophique des organismes vivants qui tirent leur énergie à partir de la lumière, par photosynthèse ou grâce à des protéines comme les bactériorhodopsines.
Ce terme s'oppose aux chimiotrophes, qui tirent leur énergie de la transformation de molécules.

Le mécanisme de la photosynthèse implique l'existence d'un donneur d'électrons, un réducteur afin de réduire le « carbone minéral », (se présentant essentiellement sous forme de CO2) en « carbone organique ».
Selon la nature de ce donneur, on distingue deux sous-classes de phototrophes : les photolithotrophes, où le donneur d'électrons est une molécule « minérale », par exemple H2O, H2S ou H2 ; et les photoorganotrophes, chez qui le donneur d'électrons est une molécule « organique ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]