Titanyl phosphate de potassium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titanyl phosphate de potassium (KTiOPO4) ou KTP est un matériau couramment employé en optique non linéaire pour le doublage de fréquence de diode laser. On le retrouve ainsi dans des lasers de type Nd:YAG et d'autres lasers dopés au néodyme. Ce matériau a un seuil de dommage optique relativement élevé (~ 15 J·cm-2), avec de bonnes propriétés de non-linéarité optique et une grande stabilité thermique.

Il présente une structure cristalline de type orthorhombique. De plus, il montre une bonne transparence aux longueurs d'onde comprises entre 350 et 2 700 nm et commence à devenir opaque vers 4 500 nm.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Données
Point de fusion ~1 172 °C
Densité 3,01
Conductivité thermique 13 W·m-1·K-1
Fenêtre de transparence 350~4 500 nm
Coefficient thermo-optique dnx/dT=1,1×10−5
dny/dT=1,3×10−5
dnz/dT=1,6×10−5
Coefficients significatifs du tenseur d de susceptibilité non linéaire d31=6,5 pm/V
d24=7,6 pm/V
d32=5 pm/V
d15=6,1 pm/V
d33=13,7 pm/V

Pour obtenir son indice de réfraction en fonction de la fréquence, l'équation empirique de Sellmeier peut être utilisée[1] :

n_i=\sqrt{A_i+\frac{B_i}{1-C_i.\lambda^{-2}}-D_i.\lambda^2}

avec les valeurs des quatre constantes suivantes :

Axes A B C D
x 1,90713 1,23522 0,19692 0,01025
y 2,15912 1,00099 0,21844 0,01096
z 2,14786 1,29559 0,22719 0,01436

Titanyl phosphate de potassium périodiquement polarisé (PPKTP)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]