Phoradendron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phoradendron californicum

Le genre Phoradendron regroupe des espèces de gui originaires des régions tempérées chaudes et tropicales d'Amérique. Traditionnellement, le genre était placé dans sa propre famille, les Viscaceae, mais des recherches génétiques récentes réalisées par l'Angiosperm Phylogeny Group montrent que cette famille doit être placée dans la famille des bois de santal, les Santalaceae.

Ce sont des arbustes hémiparasites semi-ligneux avec des branches de 10 à 80 cm de longueur, qui poussent sur d'autres arbres. Le feuillage est à ramification dichotomique, avec des feuilles opposées, assez grandes, de 2 à 5 centimètres de longueur, vertes et capables de photosynthèse chez certaines espèces (par exemple, P. leucarpum), mais minime chez d'autres (par exemple P . californicum). La plante puise ses ressources minérales son eau et certains de ses composés énergétiques de l'arbre hôte. Les différentes espèces de Phoradendron ont tendance à utiliser différentes espèces hôtes, même si la plupart des espèces sont capables d'utiliser plusieurs hôtes différents.

Les fleurs sont très discrètes, jaune verdâtre, de 1 à 3 millimètres de diamètre. Le fruit est une baie, blanche, jaune, orange ou rouge à maturité, contenant plusieurs graines incorporées dans un jus très collant, les graines sont dispersées lorsque les oiseaux (notamment les Jaseurs d'Amérique et les Phénopèples luisants) en mangeant les fruits, retirent les graines du jus et s'essuient le bec sur les branches où les graines peuvent germer.

Le feuillage et les fruits de certaines espèces sont toxiques.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (10 Aug 2010)[2] :


Selon ITIS (10 Aug 2010)[3] :


Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]