Phoenix (palmier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phoenix.

Le genre Phoenix L. (1753), constitue les dattiers, et fait partie de la famille des Arécacées. C'est le seul genre de la tribu Phoeniceae. Il fait partie de la sous-famille des Coryphoideae.

Habitat[modifier | modifier le code]

L'habitat du Phoenix va de l'Afrique et des îles Canaries jusqu'en Crète et au Moyen-Orient. On le retrouve également sur le continent asiatique en Inde, en Chine, en Indonésie et aux Philippines.

Les espèces Phoenix dactylifera, le « vrai dattier », et Phoenix canariensis, le « faux dattier », sont très répandues et cultivées dans presque tous les pays où le climat le permet. La première espèce est utilisée pour la production de dattes, le deuxième pour sa valeur ornementale.

Description[modifier | modifier le code]

  • Stipe : Le stipe est unique ou multiple. Il est court chez certaines espèces mais peut atteindre 40 mètres chez d'autres. Il peut être fin ou robuste.
  • Couronne : La couronne est épaisse et touffue.
  • Feuilles : Ce sont des palmiers à feuilles pennées. Les feuilles sont longues, les pétioles hérissées d'épines dures et pointues sur les marges.
  • Fruits : Les plantes sont dïoïques.
  • Un individu adulte peut atteindre 35 à 40 mètres de haut. L'arbre pousse de un mètre tous les 10 ans. Il atteint sa maturité à environ 20 ans et peut vivre 300 ans.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Fruits du dattier

Le Phoenix dactylifera, ou palmier-dattier est utilisé pour la production des dattes. Les Phoenix sont également très souvent plantés pour leur valeur ornementale, en alignement dans les villes, sur les places et dans les jardins.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (19 Jan 2011)[1] :

Phoenix rupicola et Phoenix theophrasti sont considérées comme menacées selon la Liste rouge de l'UICN, classée comme présentant un faible risque de disparition.

Rusticité[modifier | modifier le code]

Les chiffres sont donnés à titre indicatif. Ils donnent la résistance au froid dans de bonnes conditions : froid bref et air sec.

  • Phoenix canariensis : -10°C (Phoenix canariensis porphyrocarpa : -12°C)
  • Phoenix dactylifera : -12°C
  • Phoenix reclinata : -8°C
  • Phoenix roebelenii : -4°C
  • Phoenix rupicola : -6°C
  • Phoenix sylvestris : -10°C
  • Phoenix theophrastii : -12°C

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :