Phoebis sennae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Phoebis sennae ou Piéride des jardins ou Piéride Soumaké est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Coliadinae et du genre Phoebis.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Phoebis sennae a été nommé par Carl von Linné en 1758.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Cette piéride se nomme Piéride des jardins à la Martinique, ou Piéride Soumaké à la Guadeloupe, et Cloudless Giant Sulphur en anglais[1],[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Le Phoebis sennae est un assez grand papillon (son envergure varie de 63 à 78 mm) de couleur jaune sur ses deux faces, jaune citron sur le dessus. Chez la femelle l'aile antérieure comporte deux points argentés cernés de noir.

Chenille[modifier | modifier le code]

chenille de Phoebis sennae.

Les œufs, blancs ou jaune pâle, éclosent en six jours. La chenille est jaunâtre à verdâtre marquée de points noirs et de bandes bleues[3].

Chrysalide[modifier | modifier le code]

La chrysalide est jaune.

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est un migrateur vers le nord qui atteint le Canada depuis le sud des États-Unis.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de février à décembre dans la majorité de son aire de répartition.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille de sont des Fabaceae : Senna, Trifolium, Cassia biflora, Cassia obtusifolia et spécialement Cassia occidentalis en Guadeloupe[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Ce papillon est résident dans toute l'Amérique du Sud, en Amérique centrale au Mexique, et dans le sud des États-Unis dans le sud du Texas[4]. Il est très présent en Guadeloupe, en Martinique et dans toutes les petites et les grandes Antilles[5].

En Floride, Virginie, Caroline du Sud et au Kansas il serait résident ou migrateur habituel. Il est migrateur dans l'ensemble des États-Unis mais très peu dans les états du nord-ouest limitrophes du Canada, alors qu'au nord-est il lui arrive de migrer jusque dans l'Ontario au Canada[6].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il affectionne les milieux ouverts, les jardins.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[6].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur plusieurs timbres-poste :

  • une émission des Bahamas de 1994 (valeur faciale : 55 c.).
  • une émission de Cuba de 1995 (valeur faciale : 90 c.).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]p24 Rapport sur l'écologie de la Martinique sur www.martinique.ecologie.gouv.fr
  2. Faune de la Guadeloupe sur www.guadeloupe-fr.com
  3. a et b papillons du Canada
  4. a, b et c funet
  5. Phoebis sennae (Linné, 1758) sur www.inra.fr
  6. a et b butterflies and moths of North America

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :