Philippe d'Arménie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe
Titre
Roi d'Arménie
12221226
Prédécesseur Léon II
Successeur Isabelle et Héthoum Ier
Biographie
Dynastie Maison de Poitiers
Date de décès 1226
Père Bohémond IV d'Antioche
Mère Plaisance du Gibelet
Conjoint Isabelle
Liste des souverains arméniens de Cilicie

Philippe d'Arménie, assassiné en 1226, est roi d'Arménie de 1222 à 1226. Il est un fils de Bohémond IV d'Antioche et de Plaisance du Gibelet.

Il est marié en 1222 à Isabelle d'Arménie, fille de Lévon II, roi d'Arménie, et de Sibylle de Lusignan.

Philippe prend l'engagement « qu'il vivrait à la mode arménienne, adopterait la foi et la communion des Arméniens et respecterait les privilèges de tous leurs nationaux »[1]. Mais le jeune roi ne respecte pas ses engagements et tente de remplacer les nobles influents de la cour par ses compatriotes. Il veut aussi imposer le rite et les habitudes latins au clergé et au peuple arménien, et le pays se soulève, mené par Constantin de Barbaron. Il est arraché des bras de sa femme, qui l'aime tendrement, jeté en prison, puis assassiné le 24 janvier 1226, et Héthoum, le fils de Constantin, épouse sa veuve.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque historique »,‎ 1949 (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 2-228-12530-X), p. 396.