Philippe Saint-André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-André.

Philippe Saint-André

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance 19 avril 1967 (47 ans)
à Romans-sur-Isère (France)
Taille 1,8 m (5 11)
Surnom Le Goret, PSA
Position Entraineur
Carrière en junior
Période Équipe  
US Romans
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1988-1996
1996-2000
Clermont-Ferrand
Gloucester
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1990-1997 Drapeau : France France 69 (151)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
1998-2002
2002-2004
2005-2009
2009-2011
2011-
Gloucester
Bourgoin
Sale
Toulon
Drapeau : France France

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Philippe Saint-André (souvent surnommé PSA), né le 19 avril 1967 à Romans-sur-Isère, est un joueur et entraîneur de rugby à XV international français. Il est le sélectionneur de l'équipe de France de rugby à XV depuis le 1er décembre 2011[1]. Au cours de sa carrière de joueur, il a évolué au poste de trois-quarts aile tant en sélection nationale qu'avec Gloucester, son dernier club.

Capitaine du XV tricolore de 1990 et 1997, il conduit l'équipe qui réussit à remporter le tournoi des cinq nations en 1993. Mais le point culminant de sa carrière est la troisième place de l'équipe de France lors de la coupe du monde de rugby à XV 1995 en Afrique du Sud devant l'Angleterre pays organisateur et finaliste de la précédente coupe du monde. Il annonce sa retraite internationale en 1997, tout en continuant à jouer pour son club de Gloucester. Il met un terme définitif à sa carrière de joueur en mai 2000 après la dernière journée du championnat d'Angleterre gagnée contre les London Irish.

Manageur du club anglais des Sharks de Sale jusqu'à l'issue de la saison 2009, il est nommé président délégué au secteur sportif du RC Toulon en mai 2009, d'abord avec Aubin Hueber et Tana Umaga jusqu'en juin 2011, puis avec Olivier Azam au poste d'entraineur des avants et Pierre Mignoni au poste d'entraineur des arrières.

Après l'officialisation de sa nomination au poste de sélectionneur de l'équipe de France le 28 septembre 2011, il quitte le club le 30 septembre, remplacé par Bernard Laporte.

Son frère Raphaël, trois-quarts centre, directeur sportif du LOU Rugby de 2007 à 2012, a joué à ses côtés à Montferrand.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Surnommé affectueusement le Goret, Philippe Saint-André est formé à l'US Romans club de sa ville natale. En 1988, il rejoint l'ASM Clermont Auvergne et restera longtemps fidèle à son club.

Avec le XV de France, il connaît ses premières sélections en 1990 et devient une pièce essentielle des Bleus. Lors du Tournoi des cinq nations 1991 Philippe Saint-André est à la conclusion d'une action d'éclat contre le XV de la rose, il marque un essai au terme d'une action de 100 mètres lancée depuis la ligne d'en-but française par Serge Blanco et Pierre Berbizier, cet essai est considéré par de nombreux commentateurs comme le plus beau marqué dans un Tournoi des cinq nations. Cette année-là, il est sélectionné par Daniel Dubroca et Jean Trillo pour participer à la coupe du monde 1991 mais malheureusement la France connaît son plus mauvais résultat en coupe du monde puisqu'elle est éliminée en quart de finale par ces mêmes Anglais.

Deux ans plus tard, il remporte avec l'équipe de France le titre de Champion d'Europe de rugby à XV qui est décerné pour la première fois au vainqueur du Tournoi, et gagne aussi le premier Trophée des 5 Nations. Philippe Saint-André est d'ailleurs le meilleur marqueur de ce Tournoi des cinq nations 1993, il sera également meilleur marqueur de l'édition 1995.

En club, aux côtés de Jean-Marc Lhermet et Christophe Juillet, il dispute la finale du championnat de France en 1994, battu par le Stade toulousain, Clermont perd aussi en finale du Challenge Yves-du-Manoir contre Perpignan mais Philippe Saint-André ne dispute pas le match. En sélection, c'est sous son capitanat que le XV de France réalise l'un de ses plus beaux exploits en triomphant deux fois en Nouvelle-Zélande en test-match lors de la tournée de juin 1994.

Il dispute sa deuxième coupe du monde en 1995 qui se conclut par une troisième place.

En 1996, il rejoint le championnat anglais à Gloucester RFC.

En 1997, après avoir eu 68 sélections dont 34 en tant que capitaine, avec 32 essais (troisième meilleur total de marqueur d'essais de l'histoire de l'équipe de France derrière Serge Blanco et Vincent Clerc), il arrête sa carrière internationale.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de joueur en 1998, Philippe Saint-André devient directement entraîneur de Gloucester et en fait l'un des meilleurs clubs d'Angleterre.

Puis il rejoint le club français de Bourgoin-Jallieu avec Laurent Seigne sous la direction de Pierre Martinet et Patrick Sébastien[2]. Débarqué en 2004 après avoir fait acte de candidature au poste de sélectionneur du pays de Galles[3], il retourne en Angleterre, prenant en main le club des Sale Sharks.

Philippe Saint-André signe en 2004 dans le club de la banlieue de Manchester, les Sale Sharks; il devient directeur sportif du club anglais au mois de mars 2004[4]. Il est rejoint par Sébastien Chabal, son ancien joueur au CS Bourgoin-Jallieu. La saison 2004-2005 marque le retour au sommet des Sharks sous la houlette du technicien français. Le club anglais remporte le Challenge européen en battant la Section paloise sur un score large de 27-3. Les Sharks clôturent la saison à la troisième place du championnat et obtiennent leur ticket pour la Coupe d'Europe.

Quart de finaliste de la Coupe d'Europe de rugby à XV lors de la saison 2005-2006, Philippe Saint-André devient champion d'Angleterre 2005-2006 en dirigeant notamment Jason Robinson, Mark Cueto, Mark Taylor, Charlie Hodgson, Magnus Lund, Lionel Faure et Sébastien Bruno.

Sébastien Chabal et Sale en Championnat d'Angleterre.

Lors de la saison 2006-2007, Philippe Saint-André et Sale jouent contre le Stade français en poule de Coupe d'Europe. La fin de saison ne lui apporte aucun nouveau titre : Sale est éliminé de la H-cup dès les phases de poule et le club anglais rate les play-off de la Guinness Premiership en terminant seulement dixième de la phase régulière.

La saison de championnat suivante est meilleure, avec notamment des victoires à domicile contre les meilleures écuries. Mais une défaite à domicile lors de la dernière journée de la phase régulière prive Sale de phase finale, le club de Philippe Saint-André termine cinquième et se contente d'une place dans la grande coupe d'Europe.

La phase de poule de Coupe d'Europe de rugby à XV 2008-2009 oppose Sale au Munster et à l'ASM Clermont[5]; le parcours des Irlandais prive Philippe Saint-André de phase finale. Lors de la phase régulière de championnat, Sale se comporte honorablement sans se mêler à la lutte pour le titre. En fin de saison, Philippe Saint-André rejoint le RC Toulon et Jason Robinson est annoncé comme son successeur[6].

Lors de sa première saison à Toulon, le président Mourad Boudjellal lui donne les clés de la maison. Il recrute Pierre Mignoni, Jamie Robinson, Felipe Contepomi, Juan Martín Fernández Lobbe, Sébastien Bruno et Jonny Wilkinson. Le RCT finit 2e de la phase de poule et se qualifie directement pour les demi-finales. Mais il tombe en demi-finale contre son ancien club lorsqu'il était joueur, Clermont (35-29) après les prolongations et un match à suspense.

Carrière de sélectionneur[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2011, il est choisi comme entraîneur du XV de France en remplacement de Marc Lièvremont après la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Cette décision est officialisée le 25 août 2011 et il prend ses fonctions le 1er décembre 2011[1]. Il choisit pour adjoints, Yannick Bru pour les avants et Patrice Lagisquet pour les arrières.

Il a dévoilé sa première pré-sélection le 5 janvier 2012 pour le Tournoi des 6 nations 2012. Voulant poursuivre sur la lancée du mondial 2011, Philippe Saint-André aligne, pour ce tournoi, une équipe très semblable à celle de la Coupe du monde. Mais cette équipe, dont la moitié des joueurs est trentenaire, touche à sa fin : L'équipe de France termine 4e avec deux défaites, deux victoires et un nul.

Lors de la tournée d'été en Argentine, Philippe Saint-André rajeunit ainsi considérablement son équipe en appelant neuf nouveaux et en rappelant six joueurs écartés lors du Tournoi des six nations.

Le début du Tournoi des six nations 2013 le montre mal à l'aise, la France perdant ses 3 premières rencontres et obtenant un nul en Irlande au cours d'une partie sans éclat et sans enthousiasme. De ce fait, il devient de plus en plus contesté par les supporters. Il revient cependant en force lors du tournoi des 6 nations 2014, où le XV de France bat l'Anglettere 26-19 et termine finaliste contre l'Irlande.

Finaliste certes, Mais au cours de la dernière journée du Tournoi des six nations 2014, quatre équipes sont encore « finalistes » (la France, L'Irlande, le Pays de Galles et l'Angleterre), c'est-à-dire, susceptibles de remporter l'édition.

Au final le XV de France s'inclinera contre l'Irlande 20-22, et finit quatrième sur 6, seulement devant l'écosse et l'Italie.

En réalité les chances françaises d'une victoire du tournoi étaient extrêmement minimes: il aurait fallu une victoire contre l'Irlande par plus de 70 points!

Le bilan de ce tournoi est globalement mauvais.

Clubs[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
1998 - 1999 Gloucester RFC Drapeau : Angleterre Premiership Entraineur-joueur 10eme - -
1999 - 2000 Gloucester RFC Drapeau : Angleterre Premiership Directeur du rugby 3eme - Éliminé en poule
2000 - 2001 Gloucester RFC Drapeau : Angleterre Premiership Directeur du rugby Éliminé en quart-de-finale Éliminé en demi-finale -
2001 - 2002 Gloucester RFC Drapeau : Angleterre Premiership Directeur du rugby Vainqueur de la phase play-off - Éliminé en demi-finale
2002 - 2003 CS Bourgoin-Jallieu Drapeau : France Top 16 Directeur général 3eme Poule 2 des Play-offs Éliminé en poule -
2003 - 2004 CS Bourgoin-Jallieu Drapeau : France Top 16 Directeur général Éliminé en demi-finale Éliminé en poule -
2004 - 2005 Sale Sharks Drapeau : Angleterre Premiership Manageur 5eme - Vainqueur
2005 - 2006 Sale Sharks Drapeau : Angleterre Premiership Manageur Champion d'Angleterre Éliminé en quart-de-finale -
2006 - 2007 Sale Sharks Drapeau : Angleterre Premiership Manageur 10eme Éliminé en poule -
2007 - 2008 Sale Sharks Drapeau : Angleterre Premiership Manageur 5eme - Éliminé en demi-finale
2008 - 2009 Sale Sharks Drapeau : Angleterre Premiership Manageur 5eme Éliminé en poule -
2009 - 2010 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Président délégué au sportif Éliminé en demi-finale - Défaite en finale
2010 - 2011 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Président délégué au sportif 8eme Éliminé en quart-de-finale -


Année Sélection Tournoi Poste Classement IRB à la fin de l'année Tournoi Coupe du Monde
2012 Drapeau : France France Six Nations Sélectionneur-Manager 4e 4e
2013 Drapeau : France France Six Nations Sélectionneur-Manager 5e 6e
2014 Drapeau : France France Six Nations Sélectionneur-Manager 4e

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En club
En sélection

Consultant[modifier | modifier le code]

Depuis la coupe du monde 2007, il occupe des fonctions de consultant sur la radio RMC. Il commente notamment les matchs du XV de France. Il a aussi été consultant pour TV5 Monde, France Télévisions et Rugby Hebdo. Il quitte RMC lors de sa prise de fonction à la tête de l'équipe de France en décembre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Philippe Saint-André, sélectionneur du XV de France », sur www.le10sport.com, Le 10 Sport,‎ 25 août 2011 (consulté le 25 août 2011)
  2. Arnaud Tillous, « Philippe Saint-André : « Plus de pression en France » », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ août 2002 (consulté le 21 avril 2009).
  3. (en) « Saint-Andre sacked over Wales job », sur news.bbc.co.uk,‎ 25 janvier 2004 (consulté le 23 avril 2009)
  4. « Chabal et Todd à Sale », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 23 avril 2004 (consulté le 6 avril 2009)
  5. « Saint-André : « Clermont, une équipe exceptionnelle » », sur www.rmc.fr, rmc,‎ 7 octobre 2008 (consulté le 21 avril 2009)
  6. (en) Duncan Bech, « Jason Robinson takes charge at Sale », sur www.independent.co.uk, The Independent,‎ 25 février 2009 (consulté le 26 mars 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]