Philippe Minyana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Minyana est un dramaturge français, né à Besançon en 1946.

Carrière[modifier | modifier le code]

Depuis 1979 il a écrit une quarantaine de pièces de théâtre qui ont été éditées pour la plupart chez les Editions théâtrales, quelques-unes diffusées sur France Culture et France Inter.

Parallèlement, il a exercé le métier de comédien et de directeur d'acteurs, et de 2000 à 2007, il a été artiste associé auprès de Robert Cantarella au théâtre Dijon-Bourgogne.

Deux de ses pièces, Chambres et Inventaires, sont inscrites au programme du baccalauréat à l'option théâtre.

Il a adapté El Principe constante, de Calderón, et en collaboration avec Jean-Jacques Préau El Cerco de Numancia, de Cervantes, pièce que Robert Cantarella a mise en scène pour le Festival d'Avignon en 1992.

Philippe Minyana est aussi l'auteur de livrets d'opéra :

Certains de ses textes ont été captés par la télévision :

  • Madame Scotto, réalisation de Claude Mourieras (la Sept, 1987) ;
  • Inventaires, de réalisation Jacques Renard (la Sept et FR3, 1991) ;
  • André, réalisation Jacques Renard (Arte, 1992) ;
  • Papa est monté au ciel, réalisation Jacques Renard (Arte, 1998).

Ses pièces ont notamment été mises en scène par Carlos Wittig, Alain Françon, Marcial di Fonzo Bo, Stéphanie Loïk, Michel Didym, Edith Scob, Catherine Hiegel, Philippe Sireuil, Laurent Javaloyes, Monica Espina et Pierre Maillet. Viviane Théophilidès a mis en scène Cartaya en 1980, et Robert Cantarella Les Guerriers en 1990 et Drames brefs 1 en 1995 à Théâtre Ouvert.

En 1994 il a été l'animateur et le coordinateur de Théâtre en chantier et Théâtre en chantier, deuxième mouvement à Théâtre Ouvert, ainsi qu'en 1996 avec Enzo Cormann et Noëlle Renaude ; il a aussi été auteur associé à Théâtre Ouvert pour la saison 2003-2004 ; avec Frédéric Maragnani il a mis en scène ses pièces Le Couloir et Prologue, à Théâtre Ouvert en 2004.

En octobre 2005, il met en scène avec la troupe du théâtre Dijon-Bourgogne On ne saurait penser à tout, d'Alfred de Musset.

En 2006, sa pièce La maison des morts est présentée à la Comédie-Française (théâtre du Vieux-Colombier) dans une mise en scène de Robert Cantarella.

En février 2012, sa pièce La maison des morts est présentée par la compagnie Les Yeux Creux (compagnie de Marionnettistes issus de l’École nationale supérieure des arts de la Marionnette) à la Maison du théâtre de Brest dans une mise en scène d'Antonin Lebrun.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]