Philippe Ier de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Ier de Norvège († en juillet 1217) prétendant au trône de Norvège, 3e roi des Baglers en 1207 et co-roi de Norvège de 1208 à 1217

Origine[modifier | modifier le code]

Fils de Margaret, elle-même une fille d'Arne Ivarsson et de la princesse suédoise Ingrid Rögnvaldsdotter, et d'un magnat norvégien Símon Kárasson, Philippe Simonsson était par sa mère le neveu de l'évêque Nicolas Arnesson d'Oslo le chef du parti des « Bagler »[1]

Règne[modifier | modifier le code]

En 1204 lors du début de la revendication du trône par le candidat des Baglers Erling Steinvegg Philippe reçoit le titre de Jarl. Après la mort pendant l'hiver 1206/1207 d'Erling le 2e roi des « Bagler ». Nicolas propose la candidature de son neveu bien que ce dernier n'ait aucun droit, même illégitime à la couronne royale. Philippe est cependant élu 3e roi des « Bagler ».

En 1208 un compromis est trouvé avec Inge II de Norvège le roi des « Birkebeiner » à Hvittingsey au Rogaland et un accord validé par l'archevêque de Nidaros Thorir Gudmundsson (1206-1214) et les évêques Nicolas d'Oslo et Martin de Bergen. Le pays est partagé et Philippe reçoit l'Oppland et le Viken. Personne ne semble avoir su par qui le titre royal était vraiment assumé, Philippe théoriquement vassal de Inge II, conservait son sceau royal et se nommait lui-même « Philippus Reginus ». En gage de réconciliation il reçoit en mariage une fille du roi Sverre, Christina, leurs noces furent célébrées à Oslo en 1209[2] . Christina meurt en couche en 1213[3] et le roi Philippe en juillet 1217 trois mois après Inge II de Norvège et alors qu'il envisageait de partager le royaume avec Skúli Bárdarson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patisans de l'Église du norvégien: Bagall issu du bas latin Baculus i.e « Crosse épiscopale »
  2. Annales Islandici AD 1209
  3. Annales Islandici: AD 1213 p. 91

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (no) Narve Bjørgo, « Filippus Simonsson », Norsk biografisk leksikon, consulté le 5 octobre 2013.
  • (en) Knut Gjerset History of the Norwegian People The Macmillan Company New york 1915, « King Sverre's Immediate Successors ».
  • Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ 1951, 342 p. (lien OCLC?)